Accueil » Société » La signature de l’accord tarde, des enseignants perdent patience au siège du SLECG

La signature de l’accord tarde, des enseignants perdent patience au siège du SLECG

Plus les heures passent et plus ils s’impatientent. Eux, ce sont ces enseignants qui ont pris d’assaut le siège du SLECG à Donka très tôt, mardi, pour vivre la signature du protocole d’accord mettant fin à la crise qui a duré plus de trois mois dans le secteur éducatif.

La signature qui doit permettre de sortir de crise,  est attendue par plus d’un au siège du SLECG où des enseignants se sont mobilisés en masse.

Tard dans la soirée du lundi, le syndicaliste Aboubacar Soumah a déclaré que le contenu du protocole a été approuvé par le Premier ministre, ajoutant à la dernière minute, le chef de l’Etat a demandé à entrer en possession du document avant sa signature.

Il rassurait que toutes les dispositions sont prises par les autorités pour que le document soit paraphé ce mardi par les deux parties. Seulement voilà, au siège du SLECG, l’attente devient longue.

Joseph Bangoura, professeur de physique, n’en peut plus. A 20h30, il laisse exploser sa colère après de longues heures d’attente. ‘’Je ne suis pas content’’, rouspète-t-il, déplorant le traitement infligé aux enseignants.

‘’Quand on voit la situation des enseignants, on a pitié d’eux. Comment un enseignant peut venir à un rendez-vous à 7h du matin, on le laisse là jusqu’à 20h alors qu’il a une famille ? Il faut au moins nous considérer’’, martèle-il.

‘’En nous traitant de la sorte, ils nous montrent qu’ils n’ont aucune considération à l’égard des enseignants’’, ajoute-t-il, furieux.

Un enseignant gréviste, qui a préféré gardé l’anonymat, tente de calmer les esprits. ‘’Nous sommes vers la sortie de la crise. Nous devons patienter’’, déclare-t-il, calmement, rappelant que ‘’nous avons fait grève pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. Comme ils nous demandent d’attendre, nous le faisons’’.

‘’On va partir manger d’abord, on a faim’’, balance un autre, visiblement lassé d’attendre la signature de l’accord.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info