Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Bah Oury pousse un ouf de soulagement après la signature de l’accord de sortie de crise

Bah Oury pousse un ouf de soulagement après la signature de l’accord de sortie de crise

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ont conclu un accord en 12 points qui a permis de mettre fin à la crise dans le système éducatif.

Le gouvernement a accepté de dégeler le salaire des enseignants qui ont observé le mot d’ordre de grève. Une commission mixte sera mise en place, dès le 21 janvier prochain, en vue de procéder à l’assainissement du fichier des fonctionnaires enseignants.

Selon le protocole d’accord, les économies réalisées après cet assainissement seront affectées sur le salaire de base des enseignants sans aucune incidence financière et sans que cela ne traduise une augmentation de la masse salariale.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale se réjouit de la signature de cet accord tant attendu mettant ainsi fin à une grève qui a duré plus de trois mois.

‘’La reprise du chemin de l’école par les élèves de Guinée après 3 mois de grève des enseignants est un soulagement collectif’’, a réagi Bah Oury.

Il estime que les autorités publiques doivent mettre en place des task forces solides pour envisager les réformes à mettre en œuvre pour redresser l’école.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info