Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Sidya Touré estime qu’il est hors de question que l’UFDG dispose de 5 commissaires à la CENI

Sidya Touré estime qu’il est hors de question que l’UFDG dispose de 5 commissaires à la CENI

Le président de la République a nommé, jeudi soir, une partie des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Sur les 17 commissaires de l’institution en charge de la gestion des élections, 10 sont déjà connus. Les 7 restants doivent être désignés par l’opposition qui peine à se mettre sur la même longueur d’onde.

L’UFDG et l’UFR se disputent le nombre de commissaires à désigner par chacun des deux. Le parti de Sidya Touré estime que la principale formation politique d’opposition ne peut pas s’adjuger 5 commissaires contre 1 pour le PEDN et 1 pour la troisième force politique du pays.

‘’Pendant presque 3 mois, nous avons échangé et nous nous sommes mis d’accord sur la manière
nous allons repartir le nombre de commissaires’’, a indiqué Sidya Touré, vendredi, lors d’un déjeuner de presse à son domicile.

Pendant les discussions, selon l’ancien Premier ministre, ‘’il a été dit l’UFDG aura 4 commissaires, l’UFR 2 et que le PEDN ou l’UDG devait avoir un commissaire. Mais aujourd’hui, on me sort des calculs mathématiques en disant que l’UFR doit avoir un commissaire et que l’UFDG a droit à 5. Est-ce qu’à l’assemblée nationale, l’UFDG a 5 fois plus de députés que nous ?’’

Les 17 commissaires de  la CENI seront au complet après la désignation des représentants de l’opposition. Les partis concernés disposent d’un délai 45 jours pour déposer leur liste, à compter de la date de diffusion du décret, au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. D’ici là, Sidya Touré, lui, assure qu’il ne lâchera pas du lest.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Mr Toure la force et l’arrogance n’arrange rien, la derniere election presidentielle vous avez eu 6% contre 31% pour l’UFDG, donc 5 fois plus que vous. De ce fait il est nornal que vous n’ayez qu’un representant. Ne vous donnez pas ce poid que vous n’avez pas. Vous pouvez intelligement demander a l’UFDG de vous accorder un representant de plus, car Dalein est doux et gentil. Il faut enfin qu’on respecte la loi, si ces calculs sont dicter par la loi, il faut juste les respecter.

  2. Inadmissible et irrationnel, bon Dieu que la justice fasse son travail, L’UFR n’a fait valoir qu’un souhait, c’est-à-dire avoir 2 représentants, que la justice fasse son travail et détermine à qui de droit. Ce pays-là est foutu.

  3. CDD est, comme on le dit à juste titre, trop conciliant voire faible pour le contexte guinéen. Sinon, il n’y aurait pas matière à discuter avec un SIDYA qui a attendu que se profilent les prochaines législatives pour annoncer la fin de l’appartenance de son parti au camp de la majorité présidentielle.
    L’opposition crédible au pouvoir d’AC se résume aujourd’hui aux 18 formations de l’OR qu’animent le CFO et les leaders-conseillers qu’il a choisis.
    L’UFR ne devrait manifestement pas pouvoir revendiquer de surcroît 2 commissaires à la CENI, alors même que c’est à l’UFDG que ce parti doit l’élection de certains de ces députés élus en 2013, si je ne me m’abuse.
    Mais à bientôt 67 ans, cela n’est-il pas plutôt désespéré de faire changer de vision des choses à un CDD ? Lui qui aura pourtant pu réunir, en sa faveur, tous les atouts d’assurance politico-intellectuelle que l’on puisse imaginer dans le contexte guinéen de l’exclusion politique tacite où les élites peules se sont collectivement laissé enfermer depuis plus de 60 ans (…)
    Cette affaire de représentation à la CENI venant par ailleurs se télescoper avec l’invalidation de l’élection de KY à tête de la mairie de Matoto, où AC et l’Etat RPG-AEC comptent sur les votes des conseillers l’UFR, entres autres, pour justifier leur holdup électoral, ce sont surtout les braves militants de l’UFDG qui risquent plutôt d’être tétanisé par la révélation de ces négociations amicales, qu’évoque SIDYA.

    • Le député Aliou Condé de l’UFDG vient de faire une démonstration magistrale, avec tous les élements chiffrés de justification nécessaires, qui fonderait absolument CDD à ne pas céder d’un iota aux exigences prétentieuses de SIDYA à voir son parti représenté par 2 commissaires à la CENI, sur le quotat des 7 postes réservés à l’opposition.
      Il apparaît ainsi clairement que même si les partis d’opposion crédibles transigent avec la réalité discutable de son appartenance à l’opposition au pouvoir d’AC, l’UFR ne peut prétendre objectivement qu’à 1 seul commissaire contre 1 pour le PEDN et 5 pour l’UFDG. C’est ce qui ressort du calcul effectué par Aliou Condé, en application des règles institutionnelles prévues en la matière.
      C’est donc à CDD qu’il reviendra d’adopter la position de fermeté qui s’impose, en veillant à menager la bonne cohésion politique au sein de l’OR. Mais c’est déjà en soi, une réelle concession politique, que d’avaler la pillule de supposé statut d’opposant au président AC, du tout nouveau ex-Haut Représentant de ce dernier. (lol)
      Il y a des chances que l’avenir ne tarde pas à montrer que ces manoeuvres de positionnement électoralistes ne soient pas sans rappeler étrangement les « tours de rôles politiques » fantaisistes auxquels Vladmir Poutine et Dimitri Medvedev ont habitué l’opinion russe depuis des années. Et évidemment dans ces conditions, ce n’est surtout pas à un obscur représentant diplomatique d’un tel système de pouvoir, auprès d’un pays dirigé par un AC, que l’on va demander de respecter de facto les acquis démocratiques et la souveraineté des peuples africains en général et des Guinéens, en particulier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info