Accueil » Politique » Recomposition de la CENI : Sidya Touré accuse l’UFDG de vouloir s’accaparer de tout

Recomposition de la CENI : Sidya Touré accuse l’UFDG de vouloir s’accaparer de tout

La clé de répartition des sept commissaires devant représenter l’opposition à la CENI divise l’UFDG et l’UFR. Le parti de Sidya Touré estime que celui de Cellou Dalein Diallo ne doit avoir que quatre commissaires au lieu de cinq, deux pour l’UFR et un pour le PEDN.

Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) estime que le débat sur la répartition des sept commissaires de l’opposition à la CENI est un faux problème

‘’L’UFDG dit qu’elle a fait des calculs mathématiques qui ont prouvé qu’elle doit avoir 5 commissaires, un pour l’UFR et le PEDN un, chacun. Nous avons aussi fait un calcul, puisque tout le monde peut poser des hypothèses, qui a assorti le 4-2-1’’, assure Sidya Touré

L’ancien haut représentant du président Alpha Condé affirme que le camp présidentiel a désigné ses commissaires sans faire du bruit. Par contre, déplore-t-il, ‘’chez nous dans l’opposition, un seul parti veut s’attribuer tous les commissaires’’.

Le ministre de l’Administration du territoire et de décentralisation a donné un délai de 45 jours à l’opposition pour désigner ses commissaires. ‘’Peut-être qu’il  y aura une CENI sans l’opposition. Parce qu’à l’UFR, nous ne comptons pas changer notre position’’, prévient l’ancien Premier ministre.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

9 comments

  1. Un peu plus de respect pour la loi s’il vous plait

  2. L’opposition Guinéenne est souvent décevante !! Au lieu de vous battre pour exiger du dictateur Alpha Condé, une réforme en profondeur de cette CENI, qui a montrée toutes ses limites ; vous vous battez pour les 7 postes de commissaires que le dictateur Alpha vous a concédés, par perfidie !! C’est vraiment malheureux !!
    Vous avez une CENI, qui dans sa composition actuelle, ne peut garantir aucun scrutin démocratique en Guinée !!
    Au lieu d’exiger sa réforme, sous l’égide du NDI américain ; vous acceptez le statut quo, en nommant vos représentants !!
    C’est pour venir dire à la communauté internationale, en 2020, que le RPG a organisé une vaste fraude électorale, avec la complicité de la CENI !!
    Pourquoi se précipiter pour mettre sur pieds une nouvelle CENI ; alors que vous savez que dans sa composition actuelle ; elle n’organisera jamais des élections démocratiques en Guinée !?
    L’élection présidentielle de 2020 !? C’est aujourd’hui que ça se prépare !!
    À bon entendeur, salut !!

  3. En vrai dire il ya pas d’opposition en guinée

  4. L’ufdg est un parti qui n’aime pas le partage. Elle est dans l’opposition, elle applique la politique politique du tout pour moi et rien pour les autres. Imaginez si un jour un tel parti arrivait au pouvoir en Guinée. Ce serait de la pire dictature. Déjà, elle ne supporte pas les critiques. Tous les symptômes de la dictature dans son expression la plus rétrograde. Le tout reposant sur l’ethnocentrisme, ça promet le pire…

  5. L’ufdg est un parti qui n’aime pas le partage. Elle est dans l’opposition, elle applique la politique du tout pour moi et rien pour les autres. Imaginez si un jour, un tel parti arrivait au pouvoir en Guinée, ce serait de la pire dictature. Déjà, elle ne supporte pas les critiques. Ce parti incarne tous les symptômes de la dictature dans son expression la plus rétrograde. Le tout reposant sur l’ethnocentrisme, ça promet le pire…

  6. L’ancien haut représentant du président Alpha Condé affirme que le camp présidentiel a désigné ses commissaires sans faire du bruit. Par contre, déplore-t-il, ‘’chez nous dans l’opposition, un seul parti veut s’attribuer tous les commissaires’’.

    Ces propos sont tout simplement irréffléchis de la part d’un leader politique qui vient à peine de se résoudre à démissionner de son statut de Haut Représentant du président de la République et président du colectif de partis RPG-AEC. Autrement dit, un leader d’une UFR dont l’appartenance à l’opposition reste à établir en dépit de certaines prises de position (de circonstance ?) de quelques uns de ses responsables.
    Mais SIDYA qui se croit plus important que n’importe quel autre ex-PM de Lansana Conté, est forcément dans sa bonne logique d’intimidation, dont il espère contraindre le trop conciliant CDD aux véritables concessions politiques qu’il vise (…)
    Il faut vraiment manquer désespérément d’arguments politiques ou être on ne peut plus clairement de mêche avec AC, pour aller se référer à ce stratagème puéril du camp présidentiel, en termes de moyens de pression pour forcer la main aux responsables du principal parti de l’opposition crédible.
    Faut-il rappeller simplement à l’attention de CDD et du vice-président pro-SIDYA (Dr FOF, NDLR), que le PEDN et son leader LK viennent tout juste de conclure à l’impossibilité de fonder une alliance politique avec l’UFR ?
    Il y a des circonstances où les concessions politiques n’apportent que de la désillusion sur fond de fragilisation des convictions que l’on défend. Tout est une question de contexte sociopolitique.

  7. Selon la loi sur la CENI actuelle votée, adoptée par l’Assemblée nationale et promulguée par le président de la république au journal officiel est très clair en ses articles.
    article 1: ils sont habilités à désigner les commissaires à la CENI , les partis politiques ayant participés aux élections présidentielles de 2010 et aux législatives de 2013 et qui ont au moins deux députés à l’hémicycle , cette désignation se fait au prorata en fonction de scores obtenus aux élections législatives. Vu le contexte cette loi donne la priorité de désignation aux quatre partis politiques qui sont : le RPG, l’UFDG, l’UFR et le PEDN .
    Et l’article 8 : il est accordé, 7 commissaires de l’opposition, 7 commissaires de la majorité présidentielle, 2 commissaires de la société civile et 1 commissaire de ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation ( MATD ). Les 10 commissaires du RPG, société civile et MATD ont été nommés à la CENI tout récemment par décret du président de la république. En ce qui concerne la liste de l’opposition, elle tarde toujours à être deposer faute de malentente sur le principe de désignation conformément à la loi. Le calcul se fait selon la loi au prorata des résultats obtenus lors des législatives de 2013. Ce calcul est très simple :
    1) UFDG a 35 députés, diviser par 7 commissaires = 5,14 donc elle a droit à 5 commissaires .
    2) UFR a 10 députés, diviser par 7 commissaires =1,14 donc 1 commissaire.
    3) PEDN a deux députés, diviser par 7 commissaire = 0,28 donc pas de commissaire. Mais selon la loi, le PEDN a participé aux élections présidentielles de 2010 et législatives de 2013 et a deux députés donc a droit de désigner de commissaire au compte du quota réservé à l’opposition. Véritablement s’il y a collégialité, solidarité et l’esprit de tolérance entre L’UFDG et l’UFR le PEDN peut avoir un commissaire , c’est simple, les deux renoncent à leurs nombres décimales , UFDG 0,14 , UFR 0,14 les deux associés donnent 0,28 + 0,28 du PEDN donne un résultat final de 0,56 donc 1 commissaire , car mathématiquement si le décimale dépasse la moitié elle rentre automatiquement à un nombre. À défaut de ça, la loi ne peut pas être respecter . Pourquoi l’UFR designe 2 commissaire alors elle en a que 1,14 selon le prorata , et si l’UFDG aussi décide de désigner 6 commissaires parce qu’elle 5,14 , le nombre sera 8 commissaires alors que c’est 7 commissaires qui sont autorisés à l’opposition . La question que va faire le Ministère MATD ?étant partenaire technique de la CENI c’est seulement d’appeler l’opposition à l’entente à défaut de cela , c’est la CENI qui est une institution de la république chargée d’organiser des élections et de référendum en Guinée qui doit sans état d’âme appliquer la loi par force ou par gré pour éviter le dysfonctionnement de l’institution sans les commissaires de l’opposition républicaine . En bon entendeur salut.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info