Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Siéger ou non à l’assemblée nationale ? L’opposition officialisera sa position le 16 février prochain

Siéger ou non à l’assemblée nationale ? L’opposition officialisera sa position le 16 février prochain

La question de la prorogation du mandat des députés à l’assemblée nationale par le président Alpha Condé continue de défrayer la chronique. L’opposition, à l’issue d’une plénière tenue ce vendredi 18 janvier au QG de l’UFDG, a estimé que la loi donne la latitude aux députés de siéger à l’hémicycle jusqu’au 5 avril.

L’opposition a décidé d’organiser une rencontre qui réunira tous ses membres, le 16  février à Condéah, pour parler de la prorogation du mandat des députés à l’assemblée nationale.

‘’Au cours de cette rencontre, les décisions importantes relatives à la présence de nos députés à l’assemblée seront prises’’, a fait savoir Nestor Kabadouno, porte-parole de l’opposition pour la circonstance.

Selon M. Kabadouno, la loi donne aux députés la latitude de siéger à l’hémicycle jusqu’au 5 avril. ‘’Avant cette date, d’importantes décisions seront prises pour que l’opposition donne sa position par rapport à la prorogation du mandat des députés à l’assemblée’’, précise le porte-voix des opposants au régime d’Alpha Condé.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. A Condéyah, même si le cadre du « Southfork Ranch » kindianais de Mamadou Sylla est assez vaste, on voit bien que ce n’est pas la « base » des électeurs de l’UFDG dont l’avis sera consultée. Mais au mieux, celui des 37 députés concernés. Et peut-être excepté celui du « pire client » (le député rebelle Aboubcar Soumah, ndlr) que l’on connaâit déjà.
    Pourquoi attendre dans ces conditions, jusqu’au 16 février 2019, pour annoncer que l’opposition a tout simplement approuvé de fait la décision du chef de l’Etat et du RPG-AEC de proroger le mandat de l’AN ?
    La nouveauté qui se cacherait peut-être derrière les propos de Nestor Kabadouno, c’est le fait que l’offensive de SIDYA va même se traduire par le « gommage » pur et simple du terme « républicaine » dans l’appelation du collectif de ces 18 partis que je regretterai quelque peu, pour ma part, de ne plus pouvoir appeler affectueusement « l’OR ». Il convient de l’avouer. Mais espérons que ce n’est là que mon imagination qui s’est laissé déborder…
    Parmi les rares bénéficiaires potentiels de cette randonnée politico-médiatique sur les bords mal récompensés de l’incontournable rivière Samou, on peut croiser les doigts pour les usagers et riverrains de la piste chaotique reliant le carrefour Barrage-Kalé au « Ranch » de Condéyah, en espérant ainsi pour eux, que le maître des lieux daigne bien faire effectuer quelques « rebouchages de fossés ou trous » pour ne pas trop éreinter ses invités, au point de les dissuader à revenir prochainement.
    Mais qu’ils ne rêvent surtout pas trop, d’autant plus qu’il y a une deuxième voie d’accès plus distante, et que ces Messieurs et Dames sont suffisamment bien équipés en véhicules tout terrain aux frais du pauvre contribuable (…)
    Quoi qu’il arrive ce pendant, cela m’aura au moins permis d’évoquer l’état d’abandon à une dégradation avancée que l’on découvre en visitant les divers ouvrages du site que l’on appelle communément « Barrage Kalé », ainsi que ses voies d’accès.
    Mais n’est-ce pas cela aussi une des facettes véritables de l’incurie de l’Etat guinéen ?
    « Le mensonge peut courir depuis 10 ans, il suffit d’une matinée à la vérité pour l’atteindre. » (Proverbe africain)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info