Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Politique » Prorogation du mandat des députés : le parti de Sidya Touré craint un ‘’piège’’ d’Alpha Condé

Prorogation du mandat des députés : le parti de Sidya Touré craint un ‘’piège’’ d’Alpha Condé

A l’image du parti de Cellou Dalein Diallo, celui de Sidya Touré compte réfléchir avant de prendre la décision de siéger ou pas à l’assemblée nationale après la fin du mandat des députés. C’est du moins ce qu’a annoncé, samedi, le vice-président de l’Union des forces républicaines.

‘’Nous n’avons pas encore pris la décision. Nous allons nous retrouver pour prendre la décision’’, indique le député Ibrahima Bangoura.

En prorogeant le mandat des élus du peuple, le parlementaire craint un piège d’Alpha Condé pour pousser les députés de l’opposition à quitter l’assemblée nationale.

‘’Il y a beaucoup de choses qui se passent. Aujourd’hui, c’est comme s’il y a un piège pour nous pousser à quitter afin que les autres [député] fassent ce qu’ils veulent’’, fait-il savoir pour justifier le temps de réflexion que prend l’UFR avant de se décider.

Toutefois, il précise qu’en quittant l’hémicycle, les députés de l’opposition auront donné la latitude à Alpha Condé et au parti présidentiel d’agir comme bon leur semble sans être inquiétés.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




One comment

  1. L’opposition guinéenne ne doit pas boycotter l’assemblée nationale, parce que le dictateur Alpha Condé a proroger le mandat des députés ; boycotter serait effectivement, tomber dans son piège !!
    Voici ce que le député Damaro Camara a déclaré, lors d’une conférence débat qui s’est tenue ce samedi 19 janvier 2019 à Conakry :
    « Cette constitution ne permet pas un troisième mandat ; mais, elle permet au président de la République de proposer une nouvelle constitution à son peuple. Si cette nouvelle constitution est adoptée par une majorité simple, il faut aller au référendum. Et si elle est adoptée à l’Assemblée par une majorité des deux tiers, on peut créer et adopter la constitution au niveau de l’Assemblée nationale. Mais si tel était le cas, tout nouveau mandat n’est pas un troisième de la constitution qui aurait été abrogée, mais serait le premier mandat d’une nouvelle République. Voilà pourquoi je dis que la notion du troisième mandat dans cette constitution est un lapsus ».
    Ce que j’aime bien chez Damaro ; c’est qu’il nous livre gratuitement le plan d’attaque du dictateur Alpha Condé !!
    Siriki décode pour ce qui n’aurait toujours pas compris :
    1) Alpha ne fera pas de révision de la constitution ; mais changera de République ; donc de constitution ; puisqu’une révision ne permet pas de faire un autre mandat !!
    2) Alpha a besoin des 2/3 des députés pour changer de constitution ; donc un boycott des députés de l’opposition serait un bonne chose pour le dictateur Alpha et permettrait au RPG d’avoir cette majorité des 2/3 !!
    3) Alpha a encore une autre carte à jouer, au cas où l’opposition ne tombe pas dans son piège et refuse le boycott de l’assemblée nationale par ses députés ; Alpha Condé organisera alors un référendum qu’il remportera, puisqu’il a à sa botte la cour constitutionnelle, la CENI qui n’a pas été réformée et la liste électorale qui n’a pas été sérieusement révisée !!
    Sacré Alpha ; il est tellement sûr de lui ; qu’il nous dit à l’avance, comment il va faire pour confisquer le pouvoir en 2020 !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info