Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » En Guinée, selon le ministre des télécoms, ‘’il y a beaucoup plus de cartes SIM que de populations’’

En Guinée, selon le ministre des télécoms, ‘’il y a beaucoup plus de cartes SIM que de populations’’

Le ministre des télécoms a révélé lundi que les investissements publics  dans le domaine de la téléphonie mobile se chiffrent à plus de 3000 milliards de francs guinéens et à près de 7000 milliards pour le secteur privé sont à près de 7000 milliards.

Ces investissements ont permis de passer moins de 3 millions à 12 millions d’abonnés dans le secteur de la téléphonie mobile. ‘’Cela veut dire qu’il y a beaucoup plus de cartes SIM que de populations en Guinée’’, précise Moustapha Mamy Diaby.

En 2011, indique-t-il, ‘’nous étions à 0.4% de taux de pénétration internet. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 33%. Nous étions les derniers dans la sous-région. Aujourd’hui, non seulement, nous sommes dessus de la moyenne africaine, mais aussi dans le top 3’’.

Par le passé, dit-il, ‘’nous n’avions aucun service de transactions. Avec l’introduction du système de transfert d’argent, nous sommes à plus d’un million d’utilisateurs’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Le dictateur Alpha Condé a voulu faire croire récemment au peuple, que la Guinée a un taux d’électrification de 21,1 % en 2018, et qu’elle sera dans 5 ans le pays le plus électrifié d’Afrique ; alors que les pays maghrébins ont déjà atteint 100% !! Pourtant la Guinée figure en queue de peloton dans le classement des pays africains, en matière de taux d’électrification !!
    Président menteur égal ministre menteur !!
    Après le mensonge d’Etat sur le taux d’électrification de la Guinée, voici une autre propagande d’un ministre du dictateur Alpha Condé : « la Guinée est dans le top 3 des pays africains ayant le plus fort taux d’accès à internet » !! LOL !!
    Or, selon les statistiques en temps réel d’Internet publié par Live Stats, dans le Top 5 des pays ayant un meilleur taux d’accès à internet sur le continent, les Seychelles, le Maroc et l’Afrique du Sud occupent la tête du podium avec respectivement 57, 90 % ; 57,60% et 52% de taux d’accès à internet !!
    Suivent la Tunisie 48, 10% et le Nigeria 46,10% (le plus grand nombre d’internautes en Afrique, plus de 86 millions).
    Au bas du tableau on retrouve le Niger 2,10%, la Guinée 1,80%, la Somalie 1,70% et le Burundi 1,50% ; la lanterne rouge est l’Erythrée avec un taux d’accès à internet estimé à 1,10%.

    Voici le top 20 tiré du classement général du taux d’accès à internet, publié par Agence Ecofin :
    Rang Pays Taux d’accès
    1 Seychelles 57.90%
    2 Morocco 57.60%
    3 South Africa 52.00%
    4 Tunisia 48.10%
    5 Nigeria 46.10%
    6 Kenya 45.00%
    7 Mauritius 42.50%
    8. Cabo Verde 42.50%
    9 Egypt 33.00%
    10 Ghana 28.40%
    11 Swaziland 27.80%
    12 Sudan 26.40%
    13 Sao Tome and Principe 25.60%
    14 Senegal 23.40%
    15 Angola 23.00%
    16 Côte d’Ivoire 22.00%
    17 Botswana 21.40%
    18 Libya 21.10%
    19 Zimbabwe 21.00%
    20 Equatorial Guinea 20.90%

    Le fait qu’il y ait beaucoup plus de cartes SIM par rapport à la population n’est pas propre à la Guinée !! En Afrique de nombreux citoyens ont plusieurs carte SIM, afin de profiter des bonus offerts par les sociétés de téléphonie mobile, en raison de la très forte concurrence qui règne dans ce secteur des TIC !!
    La Guinée devrait se contenter d’avoir tout au plus 3 opérateurs ; les sociétés de téléphonie mobile incapables de couvrir l’ensemble du territoire devraient être contraintes à fusionner en une seule ; afin de n’avoir que MTN, Orange et cette 3ème société !!
    Chez nos voisins ivoiriens, il n’y a que 3 sociétés : Orange (France), MTN (Afrique du Sud) et MOOV (Maroc) ; ces multinationales couvrent l’ensemble du territoire ivoirien et ces sociétés de téléphonie mobile qui ont d’énormes moyens financiers ont déboursé chacune, la rondelette somme de 100 milliards de francs CFA (plus de 200 millions de dollars) pour acquérir la licence 4 G en 2015 ; alors qu’en Guinée, les licences 3G ont été bradées à 3 petits millions de dollars et peine à proposer la 4 G ; d’où son retard technologique en matière de TIC !!
    La Guinée est vraiment un pays à part ; vivement le départ du pouvoir du dictateur Alpha Condé en 2020, pour que la Guinée intègre l’UEMOA et devienne enfin un pays normal !!
    Merci.

    • Toi, franchement je ne sais pas ce que tu cherches maladroitement à démontrer avec tes mensonges et autres déformations de propos là!
      En plus, tu es toujours incapable d’apporter des données justes et réelles pour étayer tes œuvres de dénigrements haineux.
      Donc ici une certaine mise au point s’impose!

      1) le ministre que je trouve très limite pour un soi-disant ingénieur des télécoms, n’a jamais dit que le taux de pénétration de la Guinée était de 33%, mais il a plutôt parlé du taux d’accroissement annuel de ce taux(qui est de 12% en 2018 et non tes 1,8% fruit de ton esprit dopé à la haine Alpha-Condé);

      2)La bonne source est :https://www.slideshare.net/wearesocial/digital-in-2018-in-western-africa-part-1-west-86865478?from_action=save

      Pourquoi vouloir obstinément obtenir l’état sanitaire d’un patient auprès d’un fermier en lieu et place d’un toubib?

      Un gros paresseux intellectuel , ce troll!

      • Manzo,
        Aboubacary Siriki n’a rien inventé !! Voici ce que le Ministre Moustapha Mamy Diaby a dit : En 2011, ‘’nous étions à 0.4% de taux de pénétration internet. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 33%. Nous étions les derniers dans la sous-région. Aujourd’hui, non seulement, nous sommes au dessus de la moyenne africaine, mais aussi dans le top 3’’.
        Je vais donc traduire pour l’attardé mental que tu es : le Ministre dit qu’en 2011, le taux d’accès de la Guinée à internet était de 0,4% et en 2019, ce taux est passé à plus de 33% !! Il n’a jamais parlé de croissance annuelle du taux de pénétration de l’internet en Guinée ; chiffre qui d’ailleurs n’intéresse personne ; ce que les guinéens veulent savoir, c’est le rang de la Guinée en Afrique et le taux d’accès de la Guinée à l’internet !!
        Ce taux a donc eu une croissance exponentielle qu’il ne peut hélas prouver ; ce taux a en effet été multiplié par 825 en 8 ans ; un vrai miracle que seuls des simples d’esprit comme Manzo, peuvent gober !! Avec un taux de plus de 33%, la Guinée serait classée aujourd’hui, juste devant l’Egypte qui est à 33,00% !!
        Il dit aussi que la Guinée fait partie, en 2019 du top 3 africain, en matière de taux d’accès à internet. Or, voici les pays africains, membres du top 3 : 1er les Seychelles (57,90%) ; 2ème Maroc (57,60%) et 3ème Afrique du Sud (52,00%). Sources : live stats, publié agence ecofin.
        Toutes ces fausses statistiques sont fournies à dessein par les ministres du dictateur Alpha Condé, afin de tromper le peuple guinéen ; cela fait partie de la propagande du RPG !!
        Sacré Alpha et ses ministres ; ce sont de vrais affabulateurs !!

        • Le psychopathe dégénéré que tu es, ne peux jamais admettre sa crétinerie naturelle.
          D’où toutes ces bouffonneries pour masquer cette tare congénitale qui te ronge depuis toujours.
          Sinon pourquoi vouloir démonter des supposés mensonges du ministre par d’autres fabulations équivalentes ou plus grossières telles que ces 1,80% fruits de ton imaginations hideuse, si tu n’avais pas un esprit tordu et atrophié?

          Bref, quelqu’un de sain et de rationnellement organisé, aurait su que l’ecofin n’est jamais une référence en matière de digitalisation.
          Pauvre irascible compulsé qui veut se prendre pour un connaisseur,chose qui ne sera jamais d’ailleurs.

          NB: je te redonne la source authentique et j’espère que ton cerveau disjoncté aurait eu le temps nécessaire pour aller la consulter, au lieu de vagabonde inutilement ici.
          :https://www.slideshare.net/wearesocial/digital-in-2018-in-western-africa-part-1-west-86865478?from_action=saver

  2. Ce mec est l’un des pires ministres des télécoms dans toute l’Afrique.
    Il vante son bilan par un soi-disant prix bas des communications sachant pertinemment que la qualité est quasiment inexistante.Or, pour tout ministre sérieux, la performance se mesure par la qualification et non par la quantification(surtout dans le cas guinéen où les gens se procurent de plus d’une puce de réseaux différents afin d’espérer d’avoir une accessibilité courante).
    Et surtout par le volume d’investissements opérés dans le dit secteur.
    Donc monsieur le ministre( paraîtrait qu’il est également ingénieur des télécoms, chose à vérifier bien sûr!),parle-nous des chiffres investis par exemple par orange ou de tout autre opérateur depuis que tu es à la tête de ce département!
    Sinon les Guinéens sensés finiront par croire que les opérateurs préfèrent des investissements qui atterrissent dans tes comptes plutôt qu’investir sur le terrain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info