Accueil » Société » ‘’L’actuelle constitution est issue d’un coup d’Etat’’, selon l’historien Sidiki Kobèlè Keita

‘’L’actuelle constitution est issue d’un coup d’Etat’’, selon l’historien Sidiki Kobèlè Keita

Le professeur Sidiki Kobèlè Keita est pour la révision de la constitution. Ce célèbre historien estime que la constitution du 7 mai 2010 est issue d’un coup d’Etat et comporte des lacunes.

‘’L’actuelle constitution, contrairement à tout ce qu’on peut dire, est issue d’un coup d’Etat. Le 23 décembre 2008, il y a le coup d’Etat des militaires. Ils n’ont pas pu mettre en place une structure constitutionnelle’’, explique-t-il.

Le professeur Sidiki Kobèlè Keita de poursuivre : ‘’Après, il y a eu l’attentat contre la vie de Dadis Camara. Tout a été décidé à Ouagadougou, la mise en place d’une présidence transitoire. Le président Sékouba Konaté est issu du coup d’Etat du 23 décembre’’.

L’historien affirme que la ‘’constitution du 7 mai 2010 est la refonte de celle du 23 décembre 1990 qui avait reçu la sanction démocratique à travers un référendum. Par contre, celle de 2010 n’a pas été soumise à un referendum et contient des choses qui étaient inutiles à garder’’.

Invité à une conférence sur la réforme constitutionnelle, il déclare avoir demandé à l’ancien président de la transition de soumettre la constitution de 2010 à l’approbation du peuple. ‘’J’ai dit à Sékouba Konaté que lui-même il est illégal et illégitime. Je lui ai dit de soumettre la constitution à un référendum pour que le peuple se sente concerné par sa loi fondamentale’’, révèle le professeur Keita qui estime que la constitution adoptée dans des ‘’conditions d’illégalité extrêmes’’.

‘’Non seulement elle n’a pas adoptée par référendum, elle comporte aussi des lacunes.  C’est pourquoi, je suis de ceux qui proposent la révision de la constitution en supprimant l’idée selon laquelle si tu veux être candidat, il faut être présenté par un parti’’, argumente-t-il.

‘’Je veux qu’on ait une constitution dans laquelle, on va insister sur l’efficacité, la capacité de l’élu à assumer ses résultats. Je ne suis pas pour la limitation du nombre de mandats et la limitation de l’âge des candidats’’, clarifie l’auteur de l’ouvrage « La Guinée de Sékou Touré ».

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

12 comments

  1. xa c’est ton probleme, petit chercheur de pain, pourkoi tous ces gens s’agitent maintenant!! le probleme de ce pays ce sont ce genre d’individu qui refuse le progres et l’evolution. En afrique quand on prone les mandats a vie c’est garantir la gabegie et limpunitie au president qui violeront la loi et traiterons leur peuple comme des animaux, cela est source de coup d’etat frequent, c’est ce qu’on vivait en afrique avant la democratie. Il faut imperativement limiter le nombre de mandat pour permettre au president de vivre apres leur mandat et qu’il reponde devant la loi en cas d’abus de pouvoir et mal gestion. Si on veut pas de xa retournons a l’epoque des royaume et des empires et epargnons l’argent public avec cette histoire d’election. La limitation de mandat n’est ni pour ou contre quelqu’un.

    • Je pense qu’on doit avoir le bon sens d’etre modeste en répondant des personnes âgées. Vous devriez faire un exercice pour apporter des arguments en vue de prouver le contraire de ce qu’il a dit au lieu de l’insulter. Sur la vie de la nation, chacun est libre de penser et d’exprimer ce qu’il pense. Vous l’attaquez parce qu’il pense que la limitation de mandat n’est pas une bonne option, pensez vous que c’est faut ce qu’il dit, ou qu’il n’y a pas d’alternance dans ces régimes ? Travaillons dans l’honnêteté et sincérité pour notre pays et non pour des hommes. Nous connaissons tous des pays dont le nombre de mandat n’est pas limité et qui connaissent un développement accéléré et des alternances pacifiques. A mon avis vous gagnerez mieux en apportant des arguments pour rejeter sa thèse que de l’insulter ce qui ne dénote pas d’une bonne éducation en Afrique.

      • Tu na pas lu mon post mon frere’ g clairement dit pourkoi il est imperstif d limiter les mandats. Il ny a pas dainer dans le debat. G nai besoin de respecter personne. Nous ne sommes pas en famille la

  2. porooo, vos arguments ne collent pas,,, votre mentor a preté serment sur cette meme constitution vous diablolé ojoudhui; tout ce temps vous naviez rien dit mais comme la fin du mandat de votre proche est la vous commencez a vous agiter….donc si cette constitution est mauvaise donc les deux mandats de votre mentor sont tous illegaux…. Espece de BADAUX…ALLEZ AUX DIABLES..

  3. Les militants de l’ufdg quant ils entendent des propos comme 3ème mandat, révision de la constitution ce genre de truc ils font des crises cardiaques ils sont impatient pour l’arrivée de messi cellou dalein diallo mdr mais bon attendez un peu pas panique tout va bien et en sachant que c’est la dernière chance pour cdd ça peut faire des crises cardiaques pour certaines personnes je comprends ça aussi mais tout doux hahaha ufdg

    • c’est tres bete de penser quand changeant la constitution pour permettre le « coudeisme » est une forme de faire mal a une personne.
      Si la Guinee va mal d’ici que cela n’affecte CDD, toi tu serait deja mort de faim et de misere, toi doit te mettre cela dans la tete.

  4. Les Rpgistes nobles ne crient pas et savent que c est le dernier mandat de traite AC.Alors les petits plaisantins qui sortent de nul part pour distraire les gens perdent leur temps, la carotte est cuite. Il respectera son serment et la constitution

  5. Pas de limitation d’âge, pas de limitation de mandat. Voilá ce que la guinée a fabriqué comme intelectuel.
    En fin, on n’est etonné d’être á la traine de tous les pays de la sous region.
    Pitoyable, misérable et degouttant.
    Kobelé ne se contente plus de falcifier le passé de la guinée, il s’attaque au future du pays.

  6. Toi Didi pendant ce temps demande à ton donneur de leçon sur la constitution d’aller dans son village habités par des primitifs enseigner l’âge de la pierre taillée.

    En Guinée, bon nombre des citoyens sont ceux là qui aspirent au changement.

  7. Vivement ma Guinée qui nous appartient tous, chacun est dans sa liberté d’expression de commenter, de soutenir ou pas, apprécié ou pas, ce n’est pas un débat ouvert, il faut se respecter, pour moi quel qu’en soit les positions cellou ne sera jamais un président de la république, même si c’est par consensus

  8. C’est l’article 29 qui le précise, d’ailleurs c’est un principe universel, tous les présidents de la république dans le monde sont tous issus d’un parti politique, car le pouvoir est issu de la politique, qui appartient donc aux policiens, donc tout politicien émarge d’un parti politique. Cet article ne pose aucunement pas problème sur la constitution du 7 mai 2010. Sur l’approbation de la constitution par le peuple, celle-ci à été déjà faite conformément à la loi parce que le même peuple était représenté par le CNT qui regroupait toutes les entités sociales du pays, à l’issue des travaux d’élaboration, le président de la transition a procédé à la promulgation au journal officiel de la république qui renvoie la constitution à l’exercice. C’est sur la base de celle-ci que les premières élections présidentielles dites pacifiques, libres, transparentes et démocratiques ont été organisées , donnant AC vainqueur au second tour. Le 21 décembre de la même année le nouveau président de la république de Guinée a prêté serment de respecter et de faire respecter la constitution. Tout le problème créé de nos jour artificiellement autour de la conformité ou non n’est rien d’autre que de verrouiller les intangibilites des articles 27 et 154 qui stipulent respectivement, le nombre de mandat est de 5 ans renouvelable une fois et pas de référendum sur le nombre et la durée du mandat présidentiel etc….Toute modification de la constitution allant dans ce sens sera purement et simplement rejetée par le peuple. Selon la loi en 2020, Alpha Condé doit quitter au pouvoir . Vive l’alternance en 2020, vive la Guinée !!!!

  9. Si tel est le cas donc les 2 mandats d’Alpha Conde sont illegaux et illegitime. Il doit immediatement demitionne, on va former un gouvernement de transition et soumettre la constitution a un vite referendsire, apres sa validation on procede aux elections generales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info