Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Économie » La ministre de l’agriculture dénonce une campagne de discrédit de la part des occidentaux

La ministre de l’agriculture dénonce une campagne de discrédit de la part des occidentaux

En 2016,  l’Union européenne a menacé d’interdire sur son marché l’huile de palme en provenance de la Guinée. L’UE estimait que la présence dans cette huile du Soudan 4, un colorant censé la rendre plus rouge, la rendait impropre à la consommation.

Ce lundi 28 janvier, la ministre de l’agriculture a apporté un démenti catégorique sur la présence du Soudan 4 dans l’huile. ‘’Le palmier est une culture ancestrale. En Guinée, il n’y a personne qui peut dire qu’il n’a pas consommé de l’huile rouge’’, indique Mariama Camara.

‘’Entre 2013 et 2014, il y a eu des campagnes de discrédit sur l’huile, en grande partie, de la part des occidentaux. Au cours d’une réunion à Abidjan, les grands producteurs ont été interpellés. A la suite de débats avec des nutritionnistes, les résultats ont prouvé que l’huile rouge n’est pas cancérogène,
rassure-t-elle.

Elle affirme que l’huile de palme est à l’image de toute autre huile comestible. ‘’C’est uniquement les méthodes de transformation qui peuvent rendre n’importe quelle huile cancérogène’’, affirme la patronne du département de l’agriculture.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info