Accueil » Politique » Bah Oury désigne les coupables du glissement du calendrier électoral

Bah Oury désigne les coupables du glissement du calendrier électoral

L’ancien ministre de la réconciliation nationale accuse les acteurs politiques de l’opposition et de la mouvance présidentielle d’avoir privilégié des accords au détriment de la loi. Pour Bah Oury, ces derniers sont les seuls et uniques responsables du glissement du calendrier électoral.

 Le dirigeant du mouvement Renouveau estime que les accords politiques entre la mouvance et l’opposition ne sont pas sans conséquences.

‘’L’organisation des élections communales a bloqué le pays. La loi sur la CENI votée par les deux bords a amputé constitutionnellement cette institution’’, indique Bah Oury

Selon l’ancien ministre de la réconciliation nationale, ‘’ceux qui ont bloqué l’évolution des élections communales, qui ont voulu un code électoral pour se façonner une classe politique à leur image, ont créé un blocus et empêché que les élections législatives soient préparées suffisamment à temps’’.

‘’Le problème, ces politiciens qui sont au compte de certains partis à l’assemblée nationale, ont privilégié des accords politiques et arrangements personnels au détriment de la démocratie’’, enfonce M. Bah.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Brebi égarédans le champ politique en Guinée…!.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info