Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Société » Abdoulaye Yéro Baldé aux guinéens : ‘’Nous risquons d’être des esclaves des autres..’’

Abdoulaye Yéro Baldé aux guinéens : ‘’Nous risquons d’être des esclaves des autres..’’

De l’avis du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, pour concurrencer les autres pays africains, il faut se former. Abdoulaye Yéro Baldé affirme que le gouvernement a pris les devants pour redorer le blason de l’éducation.

‘’La Guinée a adhéré à un programme pour le développement des compétences qui couvre plusieurs pays africains. Il s’agit de former plus de 10.000 personnes dans le domaine des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques en Afrique’’, indique le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

‘’Il y a un besoin pressant dans ces domaines. Quand on voit l’évolution du monde d’aujourd’hui, si nous ne prenons pas les devants, nous risquons d’être des esclaves des autres. Car sans éducation, nous ne pouvons pas nous émanciper’’, ajoute-t-il au micro de VisionGuinee.

Aussi, dira-il, ‘’nous avons adhéré à un réseau qui nous permettra d’avoir accès à plusieurs ressources pédagogiques aussi bien en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie’’.

Dans la même lancée, Yéro Baldé annonce l’ouverture prochaine d’un campus de l’université Senghor à l’université Gamal Abdel Nasser, dans le cadre de cette diversification de la coopération dans le domaine de l’Enseignement supérieur.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info