Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Des maires de l’UFDG justifient pourquoi ils se sont rendus à Sékhoutouréyah, malgré l’attaque contre Dalein

Des maires de l’UFDG justifient pourquoi ils se sont rendus à Sékhoutouréyah, malgré l’attaque contre Dalein

Le véhicule du chef de file de l’opposition a été endommagé samedi à la suite d’accrochages avec la police, alors qu’il se rendait au siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), à la Minière.

Au moment où Cellou Dalein Diallo était face à la presse pour raconter sa mésaventure, les 120 maires issus de l’UFDG prenaient part à une réception offerte à Sékhoutouréyah par Alpha Condé, le locataire des lieux.

Ce dimanche, ces élus locaux ont justifié les raisons qui les ont poussés à se rendre au palais présidentiel. ‘’Nous pouvions ne pas aller à Sékhoutouréyah hier, puisque notre président a été victime d’une agression sauvage et barbare. Mais nous nous sommes dit que quelles que soient les circonstances, il faut se donner le temps de bien réfléchir. Il fallait partir à Sékhoutouréyah’’, déclare Abdoulaye Fily Diallo, porte-parole  des maires issus des rangs de l’UFDG.

‘’Pourquoi nous nous sommes rendus à Sékhoutouréyah ? Parce que c’est ce lieu que nous sommes en train de convoiter. C’est là où nous voulons venir. C’est là-bas que nous devons être en 2020.  Il ne fallait donc pas fuir Sékhoutouréyah’’, explique le maire de la commune urbaine de Mali.

Malgré l’attaque contre le véhicule de Dalein, dit-il, ‘’nous nous sommes concertés et avons pris la décision de nous rendre au palais présidentiel. Arrivés là-bas, on s’est assis, on a eu le temps d’observer Sékhoutouréyah et de prier pour que Dieu fasse venir Cellou Dalein Diallo dans ce palais en 2020. Nous ne pouvions pas formuler ces prières si nous n’étions pas à l’intérieur. Nous n’étions pas là-bas pour manger, mais pour écouter Alpha Condé’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

0024 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. La Politique de la chaise vide ne rime à rien.Car,ce n’est pas en fuyant l’adversaire politique qu’on puisse l’affronter ou bien l’anéantir.De toutes les façons,ces Maires élus en majorité sont les Représentants légaux du peuple de Guinée.

  2. Ces arguments des maires issus de l’UFDG sont grossièrement fallacieux. Même si ces élus ne pouvaient pas refuser de se rendre à Sékoutouréya hier, après l’affront que le pouvoir RPGiste venait ainsi d’infliger à tous les militants et sympathisants du parti UFDG si ce n’est à tout ce qui symbolise la légalité républicaine en Guinée, ils auraient été tant soit peu crédibles s’ils avaient seulement saisi cette occasion pour chercher un moyen de désapprouver la tentative d’assassinat qui avait visé la personne de leur leader national CDD.
    Le moins que l’on peut dire, c’est que si la communauté peule et ses élites en particulier avaient besoin de leçons de conscientisation sociopolitique, elles n’auront jamais été aussi bien servies que par le tandem AC-KASSORY et ce, depuis la fin des années d’enfer du sanguinaire SST.
    Mais comme le disait W. Churchill: « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »
    Les « élites planquées » ou rêveuses finiront bien par se rendre à l’évidence que ce n’est pas un CDD ou un autre en tant que tel qui pose problème, mais tout le symbole de l’exclusion politique tacite qu’une élection de ce dernier briserait dans la culture sociopolitique profondément enracinée en Guinée, et pour cause.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info