Accueil » Libre opinion » Kaporo-rails : Où était l’Etat ?

Kaporo-rails : Où était l’Etat ?

Ceux qui parlent d’occupation illégale d’un domaine de l’Etat, où était l’État lorsque Kaporo se construisait au vu et au su de tout le monde ?

Ce ne sont quand même pas des termitières ou des nids d’oiseaux qui ont été bâtis sur le plateau de Kaporo. Kaporo ne s’est pas construit en une nuit ou en une semaine, mais pendant plusieurs années. Kaporo n’est pas non plus un trou quelque part aux confins de la Guinée où l’Etat n’a aucune visibilité.

Kaporo est au cœur de Conakry où l’Etat est le plus présent à travers ses forces de sécurité et de défense, ainsi que l’administration publique et les sièges de la  et du Parlement. Alors comment se fait-il que tout un quartier puisse pousser au fil des années avec l’aide même de l’Etat à travers ses agents sans que l’Etat ne freine son expansion. Comment se fait-il que ce même Etat vienne réclamer ce qu’il a bradé. Voulait-il piéger ses propres citoyens ?

L’Etat est une continuité. Malheureusement, le gouvernement d’aujourd’hui veut se justifier par le fait de n’avoir rien à voir avec cette occupation ‘’illégale’’.  Si tel est le cas il ne pourrait pas se baser sur des actes ou des décisions administratives antérieures qui font de ce domaine une propriété de l’État pour justifier sa démolition et sa récupération.

Si l’Etat est une continuité, le gouvernement actuel doit assumer les actes posés par les gouvernements précédents qu’ils soient positifs ou négatifs. En laissant construire Kaporo, tout en l’encourageant même, le gouvernement de façon tacite a donné son accord et a ainsi légitimé la construction sur cet endroit.

Par conséquent les habitants de cet endroit ne peuvent pas être déguerpis de cette façon brutale et sauvage sans avoir au préalable été relocalisés. A quoi sert un Etat qui au lieu d’offrir le bien-être à ses citoyens, les harcèle, les tue et les spolie de leurs biens ? Ce gouvernement n’est plus légitime !

L’autorité de l’Etat ne devrait pas se manifester seulement par la répression de ses forces de défense et de sécurité. L’Etat a aussi des responsabilités envers ses citoyens : assurer leur protection ainsi que leur bien-être et les protéger contre les abus de l’Etat.

Abdoulaye BARRY
ajbarry@live.com
Portland, USA

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. TOUT CE PAIERA DEVANT ALLAH LE TOUT PUISSANT….RIEN NEST ÉTERNEL SUR CETTE TERRE….RIEN NE JUSTIFIE CET ACHARNEMENT SAUVAGE CONTRE DE PAUVRES CITOYENS…. ALPHA PARTIRA AVEC SA HAINE ET LA GUINEE CONTINUERA A ETRE CE QUELLE EST…… IL NE PEUT QUE MONTRER CE DONT IL EST CAPABLE PENDANT QUIL EST AUX COMMENDES…. OU SONT LES ANCIENS CHEFS DETAT DE LA GUINEE…ALLAH PAIERA CHACUN SON TRAVAIL….QUALLAH MAUDISSE CEUX QUI SONT EN TRAIN DE METTRE TOUTES CES FAMILLES A LA BELLE ETOILE….

  2. On vit en Guinée présentement avec un état sauvage et voyou.Les guinéens au complet devraient plutôt s’attaquer à la Mafia de cette gouvernance de la part d’un 《professeur de droit et Rebelle》par tous les moyens légaux à la CEDEAO.Quelle honte de détruire les baraques des pauvres innocents!!!.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info