Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Les occupants de Kaporo-rails ‘’savaient pertinemment qu’ils occupaient une zone réservée’’

Les occupants de Kaporo-rails ‘’savaient pertinemment qu’ils occupaient une zone réservée’’

L’opération de déguerpissement des habitants de Kaporo-rails élargi à Kipé 2 se poursuit sous l’œil impuissant des occupants. Maitre Jean Alfred Mathos, président déchu de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), reprochent aux victimes d’avoir occupé une réserve foncière de l’Etat. 

Selon l’ancien président de l’UPG, ‘’la zone avait été identifiée pour que le déguerpissement soit fait depuis 1998. A l’époque, la casse a été faite fait dans la douleur. Mais ceux qui sont là aujourd’hui savaient que c’est une zone réservée’’.

Tout en déplorant l’opération de déguerpissement en cours, Maitre Mathos affirme que ‘’ceux qui se sont installés là entre 1998 et 2019 savaient pertinemment qu’ils occupaient une zone réservée’’.

Il soutient que l’Etat devrait dédommager les victimes de la casse de Kaporo-rails à la fin des années 90. Toutefois, dit-il, ‘’ceux qui ont occupé la zone illégalement devraient s’attendre à un déguerpissement. Ce qui se passe actuellement fait mal, mais il faut que l’autorité de l’Etat soit respectée’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info