Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Sur la question d’un 3e mandat, Dalein tranche : ‘’pas de négociation possible’’ avec Alpha Condé

Sur la question d’un 3e mandat, Dalein tranche : ‘’pas de négociation possible’’ avec Alpha Condé

En conférence de presse ce jeudi 14 mars, le chef de file de l’opposition a démenti l’existence d’un accord entre le président de la République, Alpha Condé et lui sur la question d’un troisième mandat en 2020.

Cellou Dalein Diallo qualifie de ‘’diffamation pure et simple’’ la publication de la Lettre du continent  selon laquelle l’ancien président français Nicolas Sarkozy, lors de son récent séjour à Conakry, a facilité la conclusion d’un deal entre le numéro 1 de l’opposition et Alpha Condé.

‘’C’est impossible. Tout dialogue est coupé. Il n’y a aucune négociation possible à cet égard’’, a clarifié l’ancien Premier ministre, avant de poursuivre : ‘’Je suis attaché au respect de la constitution et du verrou sur la limitation du nombre de mandats présidentiels dans notre pays’’.

‘’Dire que j’ai un deal avec Alpha Condé, sur la question d’un 3e mandat, c’est de la diffamation. Je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire, c’est impossible, cette discussion n’a pas eu lieu entre Sarkozy et lui, encore moins entre Sarkozy et moi ou Alpha Condé et moi’’, a-t-il insisté devant un parterre de journalistes à la maison de la presse.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. on t’a pris la main dans le sac. Pas surprenant vu ta douce attitude envers un criminel comme alifa kone depuis des années !

  2. ‘’Dire que j’ai un deal avec Alpha Condé, sur la question d’un 3e mandat, c’est de la diffamation. Je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire, c’est impossible, cette discussion n’a pas eu lieu entre Sarkozy et lui, encore moins entre Sarkozy et moi ou Alpha Condé et moi’’, a-t-il insisté devant un parterre de journalistes à la maison de la presse.

    Ceci est pour le moins évasif comme réaction, de la part d’un leader dont les partisans, ou supposés tels, sont soumis aux pires persécutions ciblées que l’on ne pouvait imaginer encore dans ce pays, en 2019. Je n’ai pas lu l’article source évoquant cet hypothétique deal AC/CCD, mais cette révélation place indéniablement le leader de l’UFDG devant un véritable dilemme politique. Soit il saisit l’occasion de cette grave accusation, qu’il qualifie de « diffamation pure et simple », pour clarifier bien des zones d’ombre de sa stratégie politique, soit il pourrait avoir commis là, son « acte de faiblesse politique » de trop.
    Rien dans cette réaction à chaud ne semble à tout le moins indiquer qu’il n’entretient pas un certain niveau à dialogue avec AC, qu’il déclare pourtant combattre résolument, sur tous les toits.
    Mais sans préjuger du bien-fondé de cette renversante révélation de La Lettre du Continent, on ne peut qu’espérer que CDD et son entourage s’emploieront rapidement à prouver à l’opinion guinéenne en général et à leurs partisans en particulier, qu’il peut bien y avoir de fumée sans feu; surtout dans un Etat dirigé par un AC. Car le chef de file de l’opposition guinéenne risque là d’avoir à jouer son ultime carte de crédibilité politique, s’il n’y prend pas garde.
    On ose espérer ne serait-ce que pour la mémoire des 103 jeunes victimes innocentes du pouvoir RPGiste, que le coup de la récente déclaration de reconnaissance à AC, dont CDD s’est laissé charger au nom de la famille de son défunt cousin à Dalein, n’avait surtout rien de prémonitoire (…) Was-Salam !

  3. Cette révélation de La lettre du continent est extrêmement grave et ne doit en aucun cas être prise à la légère. Si CDD est convaincu qu’il est victime de diffamation, c’est sur le champ qu’il doit intenter des poursuites contre ce journal. Dans un pays de vrai démocratie, il est certain qu’en France la Justice fera son travail.

    Vous vous imaginez, CDD complice d’un troisième mandat alors que ces militants meurent pour lui! Ne serait-ce que par respect pour ses victimes, CDD doit réagir de la façon la plus ferme possible pour faire condamner ces propos contre lui……à moins que la réalité soit cruelle et que CDD soit l’un des plus grands traîtres que la terre ait porté!

  4. Nous devons faire la part des choses, les gens racontent des choses qu à l approche des événements pour nous amener ailleurs. AC trouve toujours des choses pour occuper la tête des guineens.si Dalein fait en coulisses les choses avec AC,ceux sont les partisans qui vont lui faire la peau.

  5. C’est comme l’affaire de l’eau empoisonner au Palais du peuple de Guinée contre les Peulhs pour détruire l’adversaire politique.
    CDD de l’UFDG doit poursuivre le Journaliste(Journal) en question pour diffamation contre lui.Car,plus on approche des Élections présidentielles de 2020,plus,les accusations de ce genre vont se mutiplier.On dit souvent,à la Guerre tous les coups fourrés sont permis.A CDD de l’UFDG d’être Actif au lieu de Réactif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info