Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Annonces » L’Etat va poursuivre les cadres qui ont vendu des parcelles à des particuliers à Kaporo-rails

L’Etat va poursuivre les cadres qui ont vendu des parcelles à des particuliers à Kaporo-rails

Ce jeudi 14 mars, le président de la République a ordonné son ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire  d’informer largement l’opinion sur les causes, les motivations et les objectifs visés par les opérations de déguerpissement en cours dans la capitale.

Alpha Condé, selon le compte rendu du conseil des ministres, a ‘’particulièrement insisté sur la nécessité d’anticiper, à l’avenir, sur les occupations illicites des domaines publics en empêchant l’installation de citoyens sur des espaces réservés’’.

Le pensionnaire de Sékhoutouréyah, nous apprend-on, a mis l’accent sur l’urgence d’entreprendre, sur les terrains récupérés, des travaux de réalisation d’infrastructures ou de sécurisation des domaines afin d’éviter des réoccupations.

Le numéro 1 guinéen a indiqué que des enquêtes doivent être diligentées afin d’identifier les cadres de l’administration et des services décentralisés à la base de la cession indue de certaines parcelles afin de donner des suites administratives et judiciaires à ces délits.

Dans le but de prévenir l’appropriation illicite, le président Condé a donné des instructions aux services compétents de procéder à une large diffusion de la liste des réserves foncières de l’Etat.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

 

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. De cette liste des 25 ou 30 réserves foncières de l’Etat dans la région de Conakry, qu’AC feint d’ignorer pour mystifier les Guinéens de bonne foi, on peut déjà lui citer ici et maintenant les Casses auto de Dixinn-Gare et ENTA, le quartiers résidentiels de SIG Madina, Coléah, les ports de pêche traditionnelle de Boulbinet, Boussoura, Bonfi, Gbessia-port, Landréa etc.
    Autant de réserves foncières où l’on ne peut certes pas réclamer à ce que l’Etat aille user des mêmes méthodes de déguerpissement inhumaines qui, sont décidément réservées spécifiquement à certaines populations guinéennes, comme on le voit à Kaporo-rails notamment, depuis 1998.
    Avant que les « services compétents » du pouvoir RPGiste ne se décident ainsi de « diffuser largement » cette liste, c’est l’UFDG, entre autres, dont les partisans (ou supposés tels) sont ciblés et réduits à devoir dormir à la belle étoile sur les ruines de ce que furent leurs habitations ou écoles voire lieux de travail ou d’activités commerciales diverses, qui se doit de la faire connaître de l’opinion. Et peut-être que CDD réussira ainsi à faire cesser de nouveau ces déguerpissements à caractère politique et purement spéculatif, sans même être obligé de « passer » par KASSORY cette fois-ci. (lol)
    Eh oui ! « Si vous ne poussez pas vos peurs dans un coin, ce sont vos peurs qui vous pousseront dans un coin. » (Jim Rohn) A bon entendeur, salut !

  2. De n’ importe quoi! Docteur après les morts.

  3. En tant que intellectuels il fallait commencer par ça du n’importe quoi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info