Ecobank
AfrikaTech
AGC
SENACIP
Accueil » Société » Le député de Ratoma face au déguerpissement à Kaporo-rails : “Je suis impuissant”

Le député de Ratoma face au déguerpissement à Kaporo-rails : “Je suis impuissant”

Le député uninominal de Ratoma, Mohamed Aliou Bah, a fait un aveu d’impuissance face à l’opération de déguerpissement en cours au quartier Kaporo-rails.

Ce parlementaire issu des rangs de l’UFDG rappelle aux autorités que ‘’Kaporo-rails n’est pas le seul domaine de l’État. Il y a d’autres domaines qui sont très mal occupés et très mal lotis’’.

Avant de démolir des concessions à Kaporo-rails, l’honorable Aliou Bah affirme que ‘’l’Etat aurait pu procéder autrement pour éviter la conspiration’’.

Quand il lui est demandé, dans Droit dans les yeux, ce qu’il compte faire, au-delà des dénonciations, pour les déguerpis de Kaporo-rails, l’élu répond : ‘’Que voulez-vous que je fasse ? Je suis impuissant. Tout ce que nous pouvons faire aujourd’hui, c’est d’appeler les patriotes à venir en aide à cette pauvre population qui est désemparée’’.

Il se félicite de l’élan de solidarité mis en place pour secourir les déguerpis de Kaporo-rails. ‘’Heureusement que la population est en train de faire des dons en faveur de ces déshérités. C’est l’État qui devait s’occuper de ces pauvres en les indemnisant, en les recasant’’, assure-t-il.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com




3 comments

  1. Encore un de ces « bras cassés » de notre paysage politique qui n’ose même s’exprimer que seulement maintenant, si je ne trompe pas (…)
    Pour une interview stérile et inutile, l’équipe de VisionGuinee.info ne pouvait pas faire mieux. (lol)

  2. Il faut exiger qu’on casse le Prima Center à Kaporo-Rails aussi,ça fait partie du domaine foncier réservé de l’état pour l’administration.C’est ta Commune,alors cette première fois,justice pour tous et,sans Discrimination ethnique.
    Vas y Honorable Député de Ratoma. On te soutiens par un Sitting sur le site en question.Le Libanais ira se plaindre où il veut. C’est une Question de justice sociale.

    • @DDKawou,
      Je ne connaissais pas le cas de ce « Prima Center » que vous évoquez. Mais si les démolisseurs ont bien reçu l’ordre des pouvoirs publics RPGistes de l’épargner, pour ne raser que chez les autres occupants de Kaporo-rails, cela constituerait un exemple encore plus parlant que nos mille et une dénonciations verbales.
      Mais comment expliquer alors que cet exemple n’ait pas retenu l’attention des « bons défenseurs » UFDGistes notamment qui se relaient sur le terrain médiatico-politique, surtout, pour soutenir nos malheureux déguerpis ? Le cas de ce « Prima Center » pourrait en effet jeter ainsi, à lui tout seul, un discrédit cinglant à la pertinence de la vocation d’intérêt public prioritaire; qu’AC et son clan mafieux attacheraient à cette mesure de déguerpissement. Elles ont bon dos les réserves foncières de l’Etat guinéen, selon leurs localisations et occupants à en déguerpir (…)
      Et puisque l’on ne peut plus objectivement dissocier toute cette basse opération (humainement parlant), de la guerre ethnico-politique que le tandem AC-KASSORY a enclenchée visiblement contre l’UFDG et la communauté dont ce parti tire l’essentiel de sa base électorale, il serait plutôt opportun que les inconditionnels pro-CDD s’avisent plutôt de l’aider à descendre de son « petit nuage » de rêves; pour mieux coller aux réalités sociopolitiques et culturelles du pays et ce, pendant qu’il est encore possible de le faire…
      Car pour citer un proverbe burkinabè: « La plume de l’oiseau s’envole en l’air, mais elle termine à terre. » Les « bras cassés » que sont visiblement et ce député et le maire UFDG de Ratoma, entre autres, n’en cachent pas moins d’autres élus et cadres de ce parti dont l’apathie collective ne s’expliquerait que par une certaine mauvaise stratégie politique qui consisterait probablement à faire tourner l’essentiel de la vie du parti autour de la personne du leader CDD et d’une poignée de ses proches.
      Mais je préfèrerais naturellement me tromper d’appréciation et n’avoir surtout qu’à encourager de bonnes volontés, comme la vôtre (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info