Accueil » Politique » Mouctar Diallo dévoile ‘’la stratégie gagnante’’ d’Alpha Condé

Mouctar Diallo dévoile ‘’la stratégie gagnante’’ d’Alpha Condé

Selon le ministre Mouctar Diallo, les réformes menées sous le régime d’Alpha Condé ont permis donner une nouvelle vision à la politique à développer en faveur de la couche juvénile à travers une plus grande responsabilisation des jeunes.

A travers plusieurs initiatives présidentielles en faveur des jeunes et femmes, Mouctar Diallo affirme que le chef de l’Etat a adopté une stratégie gagnante. D’abord en termes de sécurité alimentaire, ensuite en termes de croissance et de chaine de valeurs et enfin en termes d’innovation et de création d’emploi.

Pour le ministre de la Jeunesse, la stratégie du numéro 1 guinéen s’accompagne d’une inclusion financière et de plateformes digitales comme Kobiri et  des institutions de microfinances comme les MUFFA et MC2 qui permettent à des corporations rurales et urbaines de booster leur exploitation et leur compétitivité.

Mouctar Diallo souligne que plusieurs actions sont initiées et réalisées. Il cite notamment le programme présidentiel des jeunes guinéens au travail qui s’est soldé par la formation de 1000 jeunes et le recrutement de 500 parmi eux à la société China international water and electric corporation (CWE) et 100 autres par diverses entreprises en 2011.

Le patron du ministère de la Jeunesse également le Projet espoir des jeunes agriculteurs qui a permis la création de 100 groupements agricoles et dotés en engins agricoles, des tracteurs, des motoculteurs aux 3000 emplois à créer dans 26 préfectures entre 2011 et 2015.

Sous le magistère du président Alpha Condé, dit-il, le projet Démarrage a permis de financer 24 projets de jeunes à hauteur de 6 milliards de GNF, grâce à un fonds de garantie mis en place par le gouvernement. Cette garantie de l’Etat guinéen est une innovation qui n’existait pas avant 2011.

Avec le projet pavage qui est aussi une innovation du pouvoir en place, à l’en croire, l’Etat a aménagé 14650 m2 de pavés à Conakry, créé 2600 emplois et formé plus de 200 jeunes aux techniques de fabrique et de pose de pavés.

La mise en place par le gouvernement d’un programme réinsertion socioprofessionnelle des jeunes démobilisés du camp Kaléah a abouti à la formation et la réinsertion de former et réinsérer 1800 jeunes dans d’autres filières de métiers de 2011 à 2014.

Quant au projet taxi-moto, financé par le Fonds national pour l’insertion des jeunes (FONIJ), il a permis de doter 140 motos à des jeunes sous forme de crédit dans les régions administratives de Kindia, Boké, Labé, Faranah, Kankan, Mamou et Nzérékoré.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info