Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana se demande si Alpha Condé aura le courage de parler d’une nouvelle constitution

Fodé Oussou Fofana se demande si Alpha Condé aura le courage de parler d’une nouvelle constitution

Pour Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), les partisans d’une nouvelle constitution font plus de tort à Alpha Condé qu’à la Guinée.

‘’Alpha Condé ne peut pas avoir un troisième mandat. Comme ils veulent d’une nouvelle constitution, il faut qu’Alpha Condé déclare solennellement qu’il n’est plus président’’, indique Fodé Oussou Fofana.

A Alpha Condé, le président des libéraux démocrates dira : ‘’Vous ne pouvez pas jurer sur une constitution, faire deux mandats de 5 ans et que vos partisans dénoncent cette même constitution. S’ils le font, ça veut dire qu’on dénonce votre légitimité. C’est comme si on a eu un président pendant 10 ans qui n’est pas légitime’’.

‘’Si les militants du RPG réfléchissaient bien, ils auraient évité de parler d’une nouvelle constitution. Parce qu’en le faisant, ils ne font pas du tort à la Guinée, mais à leur champion’’, martèle l’opposant.

Fodé Oussou Fofana rappelle au président de la République, qui a juré à deux reprises de respecter et de faire respecter la constitution, est dans l’obligation de respecter son serment pour éviter de tomber sous le coup d’un délit de parjure.

‘’Est-ce qu’Alpha Condé aura le courage de parler d’une nouvelle constitution ?’’, s’interroge-t-il avant de rappeler au locataire de Sékhoutouréyah qu’il subira la rigueur de la loi en cas de parjure.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. C’est vous qui racontez de bobards car mon champion vise bien ses objectifs et il atteindra.

  2. Dans quel but le CNT a touché à notre constitution ? Sil a fait pour favoriser un candidat, pourquoi alors d’autres ne pourront pas la touchée aussi.

  3. Titre XVIII.
    De la révision de la Constitution.
    Article 152.
    L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au président de la République et aux députés.
    Pour être pris en considération, le projet ou la proposition de révision est adopté par l’Assemblée nationale à la majorité simple de ses membres. Il ne devient définitif qu’après avoir été approuvé par référendum.

    Toutefois le projet n’est pas présenté au référendum lorsque le président de la République décide de le soumettre à la seule Assemblée nationale. Dans ce cas le projet de révision est approuvé à la majorité des deux tiers des membres composant l’Assemblée nationale. Il est de même de la proposition de révision qui aura recueilli l’approbation du président de la République.

  4. Monsieur Oussou, demandez une nouvelle constitution n’est pas violatio . C’est vous qu’ils veulent confisqué l’article 152 de la constitution

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info