Accueil » Politique » Kassory Fofana formule des recommandations à la CENI

Kassory Fofana formule des recommandations à la CENI

Le Premier ministre a reçu en audience mercredi au palais de la colombe une délégation de  la Commission électorale nationale indépendante (CENI) conduite par son président Salifou Kébé. L’organe en charge des élections était venu expliquer à Kassory Fofana son intention d’utiliser les nouvelles technologies dans l’organisation des consultations électorales.

Au sortir de l’audience, le patron de la CENI s’est réjoui de l’entretien avec le chef du gouvernement. ‘’Nous avons trouvé une oreille attentive. Nous avons exposé nos problèmes et des promesses nous a été tenues. Nous allons continuer les plaidoyers que nous avons faits auprès des acteurs politiques pour l’utilisation des technologies dans les élections, pour le choix de nos démembrements à l’intérieur du pays ainsi que pour le financement des activités de la CENI’’, indique Me Amadou Salifou Kébé.

Pour sa part Kassory Fofana dira à ses convives : ‘’Dans votre travail, avec la liberté qui accompagne votre indépendance, nous ne pouvons que vous écouter et vous accompagner. Et vous aussi, vous ne pouvez qu’écouter les acteurs et bâtir un consensus’’.

Il recommande à la CENI d’œuvrer pour mettre tout le monde d’accord sur l’usage des nouvelles technologies dans l’organisation d’élections crédibles, libres et transparentes dont les résultats ne souffriront d’aucune contestation.

Pour le Premier ministre, ‘’la paix n’a pas de prix. Et tout ce qui peut concourir à consolider la paix dans ce pays, y compris le processus électoral et l’instrument qui favorise ce processus, nous y accordons du prix’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le même Logiciel des Français lors des élections en RDC.Lol.

  2. C’est le stratagème tout trouvé pour ne pas organiser les législatives en 2019: entre la révision des listes électorales corrompues et l’inforfatisation de tout le processus électoral dont ce non fiable président de la CENI cherche à lancer le processus, il faudra évidemment beaucoup de temps. Et disons-le clairement, tout le temps dont le tandem infernal a besoin pour donner corps à son projet anticonstitutionnel de pouvoir à vie pour AC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info