Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Aboubacar Soumah brandit encore une menace de grève

Aboubacar Soumah brandit encore une menace de grève

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est plus que jamais déterminé à croiser le fer avec le ministre Abdoulaye Yéro Baldé qu’il accuse de fouler au pied l’accord de sortie de crise signé le 10 janvier dernier.

Selon Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, le ministre Baldé a donné son feu vert au recensement des enseignants dans les institutions d’enseignement supérieur.

‘’Pour nous, cela n’est pas suffisant, il faut des actes (…)’’, exige le syndicaliste qui annonce une rencontre mardi à l’université de Sonfonia avec les agents chargés de l’assainissement du fichier des enseignants.

Il assure que le SLECG opposera un niet catégorique au déploiement de ces agents à l’intérieur du pays tant que le ministre de l’Enseignement supérieur ne prend pas des actes concrets allant dans le sens du respect de l’accord de sortie de crise.

‘’L’accord a été signé depuis le 10 janvier. Il a fallu des pressions pour que le budget soit mis à notre disposition afin qu’on démarre l’opération d’assainissement. Le gouvernement signe un protocole, un ministre ne le respecte pas au vu et au vu du Premier ministre et du président de la République qui ne réagissent même pas’’, proteste le meneur de la grève des enseignants.

Il exige du ministre Abdoulaye Yéro Baldé ‘’l’engagement des dix enseignants homologues de l’enseignement supérieur à Kindia, le rétablissement des enseignants mutés pour fait de grève, le respect des libertés syndicales dans toutes les institutions d’enseignement supérieur’’.

Et pour accentuer la pression sur le patron du département de l’Enseignement supérieur, il lui donne un ultimatum jusqu’au mardi 9 avril prochain à minuit. Passé ce délai, prévient-il, ‘’le SLECG et l’USTG déclencheront une grève sur toute l’étendue du territoire national à partir du mercredi 10 avril si les trois actes ne sont pris’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info