Accueil » Société » Un député profère de graves accusations contre Mouctar Diallo

Un député profère de graves accusations contre Mouctar Diallo

Le député uninominal de Labé, Cellou Baldé a, dans une interview accordée à la radio Espace Foutah, qualifié de honte le tournoi de la reconnaissance du Foutah au président de la République, organisé par le ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo.

Pour le parlementaire, le moment est mal choisi pour organiser cette compétition sportive qui se déroule à Pita depuis le samedi 6 avril dernier.

‘’C’est un tournoi de la honte. J’ai honte pour l’initiateur de ce tournoi. Ce n’est pas au lendemain de la casse de Kaporo-rails  dont 80% des victimes sont des ressortissants de Pita, après avoir tué plus de 100 jeunes dont 82 sont de Pita, qu’on peut se permettre d’organiser un tournoi de reconnaissance au président Alpha Condé’’, estime l’honorable Cellou Baldé.

Selon les informations qu’il dit avoir en sa possession, un budget de trois milliards  de francs guinéens a été décaissé rien que pour l’organisation dudit tournoi. Il se dit convaincu que Mouctar Diallo va s’en mettre plein les proches après la compétition.

‘’Le ministre a fait un budget d’environ trois milliards. Il a mobilisé cet argent, mais chaque sous-préfecture n’a reçu que 2,5 millions de francs guinéens pour l’équipe. Donc, ils ne vont pas dépenser plus de 50 millions de francs guinéens durant toute la compétition’’, assure l’élu de Labé.

Et où ira le reste de l’argent ?  ‘’Ils vont se le partager au nom de Pita’’, laisse-t-il entendre.

De Labé, Kadiatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Lol, c’est xa la gouvernance de Fama, la corruption et la propagande unitile, ces gens vereux et corrompu utilise le gout demesure de Alpha pour le pouvoir pour le berner a travers des promesse electoraliste pour se mettre plein les poches. Un tournoi vide de sens qui ne contribue en rien au developement local, (ces villageois n’ont ni ecole ni hopitaux, aucune infrastructure pour les jeunes…) j’aura souhaiter si Mouctar etait sincere alors qu’il rehabilite le stade de Pita en mettant du gazon synthetique et ensuite organiser son tournoi, la c du concret et xa reste, mais il va des coins reculer et organiser un tournoi sur des terrains caouiteux ensuite utiliser la misere de ces villageois pour faire de la propagande est effectivement une honte. ce regime a reussi un exploi qui est celui de tous ethniciser et comunautariser et le resultat c’est l’echec.

  2. Le président ALPHA CONDÉ aime bien les propagandistes et les menteurs professionnels en politique Machiavélique.

  3. La Guinée dispose naturellement de toutes les ressources, y compris de quelques rares « honorables députés » au sein d’une assemblée nationale (AN) qui n’a jamais servi que de façade pour masquer les véritables visages de nos dictatures successives.
    Ce jeune député uninominal de Labé symbolise ainsi heureusement la nécessaire foi qu’il est permis d’avoir en l’avenir sociopolitique meilleur pour tous les Guinéens, sans distinction d’origine régionale, de confession religieuse ou d’appartenance ethnique: pour le peuple uni de Guinée, tout court.
    Mais l’honorable Cellou Baldé prouve également que même dans le camp de l’UFDG, il est possible de communiquer courageusement, et de manière inspirée, pertinente et efficace.
    Cet exemple de malversations financières crapuleuses, déguisées maladroitement en manifestations sportives destinées à soutenir les velléités de 3e mandat du « Mogho-Naaba de Conakry », en est une édifiante illustration.
    La question que je me posais dépuis l’annonce de ce tournoi de la honte, dans une préfecture dont les ressortissants sont à ce point soumis à la répression barbare du pouvoir RPGiste dans la région de Conakry, était de savoir quand est-ce que l’on verrait une réaction verbale appropriée de l’opposition la plus naturellement concernée par cette crapuleuse et insultante initiative, (l’UFDG, ndlr)
    La triste réalité est que si cela payait tant soit peu politiquement de snober des porteurs d’eau comme ces ministrons peuls, on le saurait pertinemment dans le contexte sociopolitique guinéen, depuis 1958 (…)
    D’où tout l’intérêt de la réplique de ce jeune député qui réhabilite ainsi l’honneur écorché de tout le Foutah et de ses élites, et restaure le respect dû aux nombreux martyrs, victimes de la répression haineuse du pouvoir d’AC.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info