Accueil » Société » La traque du journaliste Alpha Oumar Diallo et sa famille se poursuit

La traque du journaliste Alpha Oumar Diallo et sa famille se poursuit

Il n’y a sans doute pas de répit pour les services de sécurité aux trousses du Directeur de publication d’Aminata.com. Ce dernier est accusé par la police de tentative de déstabilisation du régime en place.
Selon de sources sécuritaires, des agents sont déployés dans le but de le traquer, l’arrêter et le ramener en prison. Sa femme est aussi activement recherchée, depuis novembre 2018, elle a disparu des radars. Jusqu’ici, elle est introuvable.
A l’origine de ces ennuis, la publication des audios incriminant le chef de file de l’opposition et de sa femme. Le journaliste et sa famille ont fait l’objet de menaces de mort persistantes. Ils avaient été plusieurs fois attaqués par des partisans de l’opposition et des militants du parti au pouvoir. Ces derniers les accusaient d’être très critiques à l’égard du régime d’Alpha Condé. Le domicile du couple avait été saccagé par des inconnus le 16 novembre 2018.
Fatoumata Binta Diallo, l’épouse de notre confrère qui a reçu de menaces de mort et de menace de viol s’est donc volatilisée peu après. Elle n’a pas donné de signe de vie depuis. Par ailleurs, on apprend que depuis son évasion Alpha Oumar Diallo serait en fuite en Sierra Leone.
A la Direction nationale de la police judiciaire, en plus de déstabilisation du régime, on accuse notre confrère de s’être évadé pour échapper à la justice. Le journaliste d’investigation, Alpha Oumar Diallo et sa femme, Fatoumata Binta Diallo sont traqués par des partisans de l’opposition et du régime d’Alpha Condé. Dans le milieu de la presse, toute la question qu’on se pose est jusqu’à quand notre confrère et sa compagne parviendront à échapper aux services de sécurité.
Il y a quelques semaines, le 26 mars 2019, c’est le journaliste Lansana Camara,  directeur de publication du site d’informations Conakrylive.info qui a été placé sous mandat dépôt. Le seul tort de notre confrère est d’avoir révélé des détournements de fonds publics au Ministère des affaires étrangères.

Amadou Aliou BARRY, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info