Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Lansana Komara dresse un constat peu reluisant de l’enseignement technique avant l’arrivée d’Alpha Condé

Lansana Komara dresse un constat peu reluisant de l’enseignement technique avant l’arrivée d’Alpha Condé

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle était ce lundi face à la presse. Lansana Komara a fait l’état des lieux de la formation professionnelle avant de magnifier les réalisations sous le règne d’Alpha Condé. 

‘’Avant l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir, l’état des lieux du système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle dans notre pays n’était pas reluisant’’, indique Lansana Komara.

Selon le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, cela s’explique notamment par ‘’l’instabilité institutionnelle et politique, marquée par un profond déficit démocratique et une situation économique difficile. Cette situation a engendré de graves tensions sociales, empêchant la réalisation de progrès dans la lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme, dans le rétablissement des équilibres macro-économiques, dans le renforcement des efforts de scolarisation’’.

Lansana Komara affirme que ‘’l’absence de concours financiers extérieurs et la crise économique internationale ont impacté négativement le développement de la Guinée en général et celui du secteur de l’enseignement technique et professionnel en particulier’’.

Avant 2010, à l’en croire, les établissements d’enseignement technique et de la formation professionnelle étaient au nombre de 94 dont 44 privés pour 47 programmes de formation regroupés en 13 filières et avec un effectif de 23260 dont 10952 filles.

Des acquis…

Suite à l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir, la donne a changé, selon le ministre Komara. ‘’Des innovations et de réalisations ont été opérées. Ce qui a permis au dispositif de formation de notre département de compter aujourd’hui 176 institutions de formation reparties dont 57 issu public et 119 du privé’’.

Ces institutions de formation développent 70 filières dans 46 corps de métiers pour les secteurs primaire, secondaire et tertiaire pour un effectif de 50000 apprenants.

Sur 8 écoles régionales des arts métiers prévues, quatre ont été réalisées à Nzérékoré,  Boké, Labé et Siguiri. Lansana Komara note aussi la réalisation par son département d’un complexe sectoriel Bâtiment et travaux publics (BTP), tourisme et hôtellerie. Il précise que son ministère poursuit la construction de nouvelles infrastructures en faveur de l’Ecole nationale des postes et télécommunications (ENPT).

Il annonce par ailleurs le démarrage des travaux de construction et d’équipement de l’Ecole normale d’instituteurs de Mamou et un projet d’amélioration de la formation et de l’insertion dans les secteurs de l’agriculture et des mines.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info