Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Un député affirme que Paul Moussa Diawara paie le prix de son refus de dissoudre son parti dans le RPG Arc-en-ciel

Un député affirme que Paul Moussa Diawara paie le prix de son refus de dissoudre son parti dans le RPG Arc-en-ciel

Le député Saikou Yaya Barry de l’Union des forces républicaines (UFR) estime que les ennuis judiciaires de l’ancien directeur général de l’Office guinéen de publicité (OGP) sont liés à son refus de dissoudre sa formation politique, le Mouvement des patriotes pour le développement (MPD), au sein du parti présidentiel.

Révoqué de ses fonctions de patron de l’OGP, Paul Moussa Diawara a été reconnu coupable de malversations financières. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme et la justice a ordonné la saisie de ses biens.

Sa condamnation continue de susciter des réactions au sein de la classe politique. L’honorable Saikou Yaya Barry estime que Paul Moussa Diawara doit ses malheurs à son refus de tuer son parti politique au profit du  RPG Arc-en-ciel.

‘’Il a voulu garder l’indépendance de son parti. C’est pourquoi, il a été envoyé en justice’’, laisse entendre le secrétaire exécutif de l’UFR, avant de poursuivre : ‘’Je ne dis pas qu’il est irréprochable, mais beaucoup se promènent aujourd’hui dans la nature sans être inquiétés’’.

Sur les antennes de City FM, ce proche de Sidya Touré se dit favorable à la traque des voleurs de la République. ‘’Des gens utilisent l’argent de l’Etat. Si on fait des investigations, beaucoup vont se retrouver devant la barre’’, assure le parlementaire.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Je suis triste pour la guinée, si la releve est constituée de jeune comme Moussa diawara, Mouctar diallo, Aboubacar sylla, Jan marc teliano, papa koly, Baidy aribo et Alhousseni makanera, avouons le, l’avenir ne presage rien de bon.
    Le champs politique est devenu un terrain pour opportunistes malhonnetes.
    J’apprecie particulierement une chose Chez Mr Alpha Condé, c’est de montrer aux guineens qui sont ces piliticiens aux grande geules qui n’existeent que par les medias locaux. Il les tient tous par le ventre. Triste!

    • Cher Alfa,

      J’aurais souscrit à 100% à votre pertinente analyse, n’eut été que vous l’avez gachée quelque peu avec cette allusion à AC.

      Si la classe politique guinéenne est certainement des moins prometteuses d’avenir dans la sous-région, c’est essentiellement à cause des nuisances de corruption d’acteurs politiques comme l’actuel PRG.

      On ne dira jamais assez que pour qu’il y ait corruption, il faut qu’il y ait au moins un corrupteur et un corrompu (ou corruptible)

      Et dans le cas d’espèce de notre président, dont vous dites apprecier les communications trompeuses sur le phénomène, vous observerez qu’il est l’un des rares chefs d’Etats à avoir recouru à la corruption pour déstabiliser le pouvoir de Lansana Conté qu’il combattait de 1992 à 2008, et à utiliser encore les mêmes méthodes de corruption intensive pour exercer sa propre gouvernance chaotique depuis 2011.

      A part les sources de financement de sa stratégie de corruption qui ont évidemment changé, l’inamovible leader du parti RPG ne me semble pas plus crédible que les jeunes leaders politiques ou anciens collaborateurs de Conté dont il s’entoure actuellement, par la seule vertu de la corruption ou de l’achat de conscience.

      Au lieu donc de chercher à railler quelqu’un parmi tout ce beau monde de « sans idéaux ni convictions politiques », votre « opposant historique », AC, s’aviserait mieux de se taire plutôt (…)

      Mais peut-être que c’est surtout l’exaspération, que nous ressentons tous légitimement face à la volatilité de convictions de la nouvelle génération de politiques guinéens, qui sous-tend vos propos quelque part.

  2. Des Paul Moussa Diawara y en a des Tonnes à la Présidence,et dans nos Sociétés d’État.
    L’exemple type entre autres est la Caisse de Sécurité sociale,au Port,à la Douane,l’OGP,la HAC,Feguifoot,EDG,SEG,etc…

    Bref,c’est un Gouvernement de Malboro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info