Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Audit du fichier électoral : toutes les recommandations des experts ne sont pas applicables dans l’immédiat, selon la CENI

Audit du fichier électoral : toutes les recommandations des experts ne sont pas applicables dans l’immédiat, selon la CENI

Les différentes parties prenantes aux travaux du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016 se sont réunies vendredi au siège du ministère de l’administration du territoire de l’administration du territoire et de la décentralisation pour partager leurs points de vue sur l’audit du fichier électoral.

Selon le général Bouréma Condé, président dudit comité, ‘’globalement, le fichier audité a été reconnu satisfaisant. Le travail des experts a été salué par toutes les parties prenantes au dialogue politique. Tout le monde a apprécié la qualité du travail abattu par les experts’’.

Les mouvances politiques, prenant part aux travaux, devront consulter leurs bases respectives et faire des observations à la Commission électorale nationale internationale (CENI).

D’ici là, le président de la CENI, Maitre Salifou Kébé, a tenu à mettre les points sur les i. ‘’Il y a 77 recommandations dans le rapport d’audit du fichier électoral. Elles ne sont pas toutes applicables maintenant’’.

‘’Il y a des recommandations à court, moyen et long termes. Nous voulons voir techniquement quelles sont les recommandations à mettre en œuvre immédiatement pour aller aux élections le plus rapidement possible’’, a précisé le patron de l’organe en charge de la gestion du processus électoral.

Pathé BAH, pour VisionGuineee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Nul ne se fatiguera inutilement à demander à l’une des chevilles ouvrières des recensements frauduleux massifs que l’audit a ainsi permis de révéler, de qualifier comme il se doit, ce fichier corrompu qui avait permis rappellons-le d’opérer le hold-up du « KO », dès le premier tour de la présidentielle de 2015.

    Il faut simplement espérer que la plateforme d’opposition aux velléités de 3e mandat se traduira assez rapidement par un minimum de mesures de rigueur et de vigilance pour amener conjointement la nouvelle CENI à tenir son rôle, plutôt que d’obéir servilement aux ordres d’AC et de son ministre fraudeur, dont les prouesses ne sont plus à décrire du reste.

    Et parmi ces 77 « recommandations » qu’évoque le président de la CENI, il faut surtout commencer par purger le fichier électoral des dizaines ou centaines de milliers d’électeurs qui avaient été fictivement recensés dans les régions de Kankan et Faranah notamment.

    Et que l’on ne nous dise pas surtout que cela nécessitera des mois et des mois de travail. N’est-ce pas MM les intègres vice-présidents et autres autres commissaires de la CENI ? Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info