Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Bill de Sam, Djanii Alfa, Fadjidi et Cie farouchement opposés au 3e mandat et à une nouvelle constitution

Bill de Sam, Djanii Alfa, Fadjidi et Cie farouchement opposés au 3e mandat et à une nouvelle constitution

Les rappeurs Bill de Sam, Djanii Alfa, Fadjidi, Bill de Sam, Lord Aladji Mamdy de Silatigui, Woula Thug de Dudda Inchallah, Klinpoko de Sembèdèkè, Caporal Donkhodi et bien d’autres ont signé lundi la charte du Front national pour la défense de la constitution.

Le rappeur Djanii Alfa estime que le tripatouillage perpétuel de la constitution freine le développement de la Guinée. Le concepteur de G4life, favorable  au maintien de l’actuelle constitution, dit ne pas comprendre l’urgence d’une révision constitutionnelle à l’approche de la fin du second et dernier mandat d’Alpha Condé.

Le chanteur assure que la violation de la constitution et  des lois de la République est une façon de remettre en cause les acquis de la République.

‘’Les acquis de la Guinée, nous avons trop longtemps blagué avec. A quoi ça sert d’avoir dit non le 28septembre si 60 ans plus tard, on doit encore tenir les mêmes débats ? La vie, c’est une évolution. Soit tu évolues avec l’histoire ou l’histoire évolue sans toi’’, indique Djanii Alfa.

‘’Quand on parle de 3e mandat, on ne parle pas de la personne du professeur Alpha Condé. Réviser la constitution et garder Alpha Condé au pouvoir, ce serait garder tout un système au pouvoir. Il n’y aura pas de changement possible, on va stagner à vie. Si ça passe avec Alpha Condé, la prochaine personne qui viendra fera exactement la même chose’’, poursuit-il.

Le concepteur de G4life assure que l’année 2020 est un tournant décisif pour la Guinée. ‘’En2020, on ira à des élections avec un président démocratiquement élu, qui a fait deux mandats et qui cédé le pouvoir. On aura franchi une autre étape de notre étape’’, affirme-t-il.

Le rappeur, qui se définit comme un artiste socialement engagé, s’interroge sur la nécessité et l’opportunité d’une nouvelle constitution à moins de 2 ans de la fin du second et unique mandat d’Alpha Condé.

‘’Ils veulent réviser la constitution, pourquoi ils n’ont pas fait en 2010 ? C’est cette constitution qui les a portés au pouvoir, pourquoi ils ne l’ont pas révisée en 2015 ? Pourquoi ont-ils attendu la fin du mandat pour réviser la constitution ?’’, se questionne-t-il, souhaitant vivement le maintien de la constitution en vigueur.

‘’Si elle n’est pas bonne, on en reparlera après 2020. Pour le moment, il faut la laisser telle qu’elle est. Peu importe qui viendra après, mais il faut que le pouvoir change’’, persiste et signe l’artiste.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Vive l’union contre le tripatouillage de la constitution, et non au 3ème mandat consécutif pour Alpha Condé. L’opinion publique nationale et internationale sont témoins de la cristallisation de la situation politique en Guinée par la faute de certains hauts cadres ignorants et malhonnêtes notamment de la basse côte qui ne se battent individuellement que leurs intérêts au détriment de celui du peuple, parce que ce projet suicidaire est encouragé et entretenu puis financé par ces cadres. Le concerné Alpha Condé doit se réfléchir et se conseiller que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Il n’est pas et il ne sera pas ni jamais le seul guinéen qui a tant d’ambitions, des perspectives ou des méga-projets pour son pays. Alpha Condé doit comprendre que les 80%de la population sont contre sa continuité ou son 3ème mandat. Tous ceux qui l’encouragent à parcourir ce chemin l’induisent gravement dans les erreurs et vers l’humiliation, car ce projet n’aboutira pas et se soldera inévitablement par un échec. Les manifs de Dubreka, de Coyah, de Fria et d’un peu partout en Guinée sont des signes illustratifs. Il doit renoncer et sortir par la grande porte en laissant indélébilement son nom dans l’histoire de la Guinée. Au contraire il sera le seul responsable des actes douloureux qui en découleront et au nom de la justice, il sera arrêté et jugé pour crime contre l’humanité.
    À bon entendeur salut !

    • Mon Frere Habib tu as bien dit. Le probleme chez nous les noirs nous sommes hypocrites une fois aux commandes. Hier il critiquait Conte et parlait de democratie maintenant ce qu’ils pronainet ne compte plus et font des mamayas et des toournois inutiles au lieu de rehabiliter les pauvres ecoles primaires et universites de la place. franchement avec nous les noirs ya pas d’espoirs.
      – En Guinee chacun est docteur et professuer avec un grand boubou mais tous des menteurs sans conviction, pret a sacrifier meme leur mere pour leur interet personnelle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info