Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Lama Sidibé dément son soutien au 3e mandat

Lama Sidibé dément son soutien au 3e mandat

L’artiste Lama Sidibé est sorti de son silence après avoir pris part la semaine dernière à un concert de remerciement au président de la République. Face au tollé qu’a suscité sa participation à cet évènement, il assure que ce spectacle n’avait aucune connotation politique.

Le chanteur de la musique pastorale peule s’est fendu d’une publication sur sa page Facebook pour mettre les points sur les i.

‘’Ce samedi 20 avril 2019 au stade de la mission à Conakry tous les artistes des quatre coins de la Guinée ont fait un concert de remerciement au pouvoir en place d’avoir pris’’, des mesures allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des artistes, écrit-il sur sa page.

‘’Binta Laly Sow, Baro sow, Abdoulaye Keita, moi Lama Sidibé et tant d’autres, nous étions venus représenter la Moyenne Guinée en tant qu’artistes guinéens à ce concert qui n’avait aucune connotation politique’’, clarifie ce chanteur proche de la figure de proue de l’opposition.

‘’De fausses rumeurs circulent soit disant que je soutiens un 3ème mandat, Lama Sidibé et le groupe Sella Findé tiennent à informer tous les fans et au peuple de Guinée que c’est archi faux. Moi Lama Sidibé je suis choqué contre ces gens qui ont pris ma photo sur scène et publier pour ternir mon image’’, fait-il savoir, précisant que ‘’ce qui reste clair durant toute ma prestation sur scène, personne n’a prononcé un mot politique. Nous avons les images et la copie du discours prononcé ce jour’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Des explications qui ne convaincront probablement même pas des gamins avisés de cette région de Moyenne Guinée que Lama Sidibé dit être aller représenter à ce concert de la honte, avec les autres artistes qu’il cite.

    Mais quand on observe ce que l’UFDG et CDD font non plus, pour mobiliser et conscientiser l’opinion face à la politique de corruption intensive d’AC, sur fond de répressions violentes de tout ce qui s’oppose à ses velléités de 3e mandat, peut-on condamner facilement ces artistes, cadres et acteurs politiques peuls qui courent ainsi à la soupe empoisonnée du leader du RPG-AEC ? Rien n’est objectivement moins sûr, en effet.

  2. il faudrait bien porter plainte contre les diffamateurs. cela te laverait de tout soupçon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info