Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Annonces » La CBG au cœur de la 6e édition du Symposium des mines de Guinée

La CBG au cœur de la 6e édition du Symposium des mines de Guinée

Le président de la République a procédé ce mercredi 24 avril au lancement officiel de la sixième édition du Symposium des mines. L’évènement, qui réunit plusieurs acteurs du secteur minier, se tient à l’hôtel Sheraton Grand Conakry sous le thème : « Synergie Mines et Infrastructures : Enjeu pour un développement intégré et durable de la Guinée ».

A ce plus grand événement minier de l’Afrique de l’Ouest, la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) expose son savoir-faire. Dirigée par Souleymane Traoré, cette entreprise exploite, depuis 1963, le gisement de bauxite à Sangarédi, dans la région de Boké.

Le directeur général de la CBG, rencontré au Symposium des mines, a indiqué que le cout des infrastructures logistiques d’acheminement est parfois un frein au développement des projets miniers.

‘’Il a été décidé de mettre en place quelque chose d’innovant dans la mesure du possible pour procéder à la mutualisation de certaines infrastructures. Depuis un an, la CBG transporte de la bauxite dans des wagons de la Compagnie des Bauxites de Dian-Dian (COBAD) de sa mine jusqu’à son port’’, révèle Souleymane Traoré.

Et depuis quelques semaines, ajoute-t-il, ‘’nous faisons de même pour la compagnie Guinea Alumina Corporation (GAC). Et cela se fait avec la bonne foi de la CBG qui a accepté de partager une infrastructure qu’elle utilise depuis des années’’.

Dans son plan stratégique, la CBG ambitionne de doubler ses capacités de production. ‘’On a fait une journée portes ouvertes pour donner un aperçu sur l’évolution de la première phase développement de nos capacités de production et d’exportation’’, indique le Directeur général de la CBG.

Dans son volet renforcement des capacités du contenu local, ce fleuron de l’industrie minière guinéenne finance, depuis des années, la réalisation d’infrastructures par des entreprises locales, notamment dans le secteur de l’éducation, de la santé et de l’hydraulique villageoise pour contribuer au développement des communautés à la base.

La CBG, en collaboration avec le Centre d’études et de coopération internationale (CECI), met en œuvre un programme d’appui aux activités génératrices de revenus à Boké, Télimélé et Gaoual, localités dans lesquelles 48 groupements d’intérêt économique sont encadrés dans les secteurs du maraichage, de l’artisanat et de la pèche.

Depuis 2010, la Compagnie des Bauxites de Guinée, en collaboration avec les autorités locales, soutient la création de Toutes petites entreprises (TPE) à travers un fonds revolving de 200.000 de dollars pour promouvoir l’emploi jeune. A date, 14 TPE ont été lancées à Kamsar et Sangaredi dans, entre autres, l’assainissement, le secteur des BTP, le maraichage.

Le directeur général de la CBG réitère la ferme volonté de sa société de continuer à promouvoir la main d’œuvre locale. ‘’Aujourd’hui, nous avons des prestataires locaux qui ont eu des marchés de 5 à 7 millions de dollars. Tant que la capacité existera, nous privilégierions les prestataires locaux’’, conclut Souleymane Traoré.

Pathé BAH, pour visionGuinee.info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info