Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Opposé au 3e mandat, Sidya Touré refuse qu’une seule personne confisque l’avenir de 12 millions de guinéens

Opposé au 3e mandat, Sidya Touré refuse qu’une seule personne confisque l’avenir de 12 millions de guinéens

Nous sentons qu’il y a des velléités tendant à introduire, parait-il, une nouvelle constitution dont l’objectif final est d’octroyer un 3ème mandat à Alpha Condé’’. Ces propos sont du président de l’Union des forces républicaines qui appelle les guinéens à barrer la route à toute initiative allant dans le sens du maintien de l’actuel chef de l’Etat au-delà de 2020.

‘’Il Alpha Condé finance beaucoup d’associations, des personnalités, des artistes pour organiser dans les quartiers, les villes de l’intérieur des mouvements tendant à faire croire qu’il s’agit  d’une demande populaire’’, déclare Sidya Touré sur les antennes de RFI.

L’ancien Premier ministre estime que l’objectif final d’Alpha Condé est d’organiser un referendum pour s’octroyer un 3èmemandat. Mais, rassure-t-il, ‘’nous nous préparons à cela. Avant d’arriver au referendum, il fallait introduire un projet de lois à l’assemblée. Nous serons là pour nous opposer de manière totalement ferme.

Sidya Touré affirme que la question de la limitation du nombre de mandats, le peuple a déjà pris sa décision et il n’est pas question de revenir là-dessus. ‘’Nous sommes en Guinée et nous nous sommes battus pour avoir l’indépendance en 1958 en disant non. Et nous disons non à la forme républicaine qui consiste à avoir un président à vie’’, indique l’ancien haut représentant du chef de l’Etat.

A la question de savoir s’il n’est pas préférable d’aller à un dialogue avec le pouvoir pour éviter de pertes en vies humaines, il répond sans emballages : ‘’Nous sommes au 5 ou 6e dialogue avec Alpha Condé. Chaque fois que vous signez [un accord], le lendemain, vous vous retrouvez dans la même situation. Ça ne sert pas grand-chose’’.

Pour lui, l’essentiel, ‘’c’est de faire en sorte qu’une seule personne ne confisque pas l’avenir de 12 millions de guinéens. Le fait pour Alpha Condé de rester au pouvoir  5 à 6 années de plus ou à vie n’a absolument aucun impact positif pour les 12 millions de guinéens. C’est pourquoi, nous disons que 10 ans, ça suffit’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Foutaise oui!
    Toi qui n’avais pas hésité d’un seul instnt à confisquer des patrimoines appartenant à l’Etat, je crois que tu es très mal placé pour nous parler de confiscation de destin du peuple non?
    Un truand reste un truand ,point-barre!

  2. Tu dois te fermer,

  3. Pour lui, l’essentiel, ‘’c’est de faire en sorte qu’une seule personne ne confisque pas l’avenir de 12 millions de guinéens. Le fait pour Alpha Condé de rester au pouvoir 5 à 6 années de plus ou à vie n’a absolument aucun impact positif pour les 12 millions de guinéens. C’est pourquoi, nous disons que 10 ans, ça suffit’’.

    Ce sont là des propos dont il convient bien sûr de se réjouir, surtout de la part de celui qui était encore le haut représentant du PRG, jusqu’en décembre dernier.

    Au point de délitement sociopolitique, écomique et institutionnel où la gouvernance chaotique d’AC a réduit l’Etat guinéen, dont il prétendait à dessein n’avoir pas trouvé de symboles en arrivant au pouvoir en 2010, aucune bonne volonté patriotique ne sera en effet de trop, pour sauver la nation de la dérive des velléités machiavéliques des promoteurs d’un 3e mandat présidentiel. Et dans les marécages boueux du paysage politique guinéen, il s’agira évidemment de croiser les doigts et espérer qu’aucun vent tournant ne viendra infléchir l’engagement et la détermination que semble afficher ce poid lourd politique guinéen, qu’est SIDYA avec son parti, l’UFR.

    Beaucoup (trop) de temps nous sépare encore (hélas !) de la fin officielle du second et dernier mandat actuel, en 2020. Et d’ici là, il peut s’en passer tellement de choses inattendues, que l’écrasante majorité des Guinéens avisés devrait se mobiliser et regarder unaniment vers le seul meilleur avenir commun qui nous serait offert d’engager le pays sur la voie du progrès sociopolitique et économique pour tous. Et avec l’érosive gouvernance de corruption et de clivage social d’AC, cet avenir-là n’existera pas de si tôt. C’est là toute l’équation politique guinéenne des années 2010, du reste (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info