Accueil » Société » Bataille judiciaire entre Dalein et Bah Oury : qui va remporter la seconde manche ?

Bataille judiciaire entre Dalein et Bah Oury : qui va remporter la seconde manche ?

La cour d’appel de Conakry va rendre son verdict ce mardi 30 avril dans l’affaire qui oppose l’ancien ministre de la réconciliation nationale, Bah Oury, à la direction nationale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) suite à son exclusion du parti.

L’ancien exilé politique, exclu de l’UFDG peu après son retour au bercail, a porté une plainte contre la direction de son parti près le Tribunal de première instance de Dixinn qui a rendu, le 3 mars 2017, un verdict annulant l’exclusion de Bah Oury de la formation politique que dirige Cellou Dalein Diallo.

Les avocats  chargés à la défense du chef de file de l’opposition et Cie avaient, à l’époque,  interjeté  appel auprès de la cour d’appel  de Conakry qui s’apprete à trancher.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale souhaite que le droit soit dit. ‘’La cour d’appel de Conakry avait indiqué qu’elle tiendra le procès demain pour arrêter sa décision. Tout est entre les mains des magistrats’’, indique Bah Oury à VisionGuinee.

‘’Ce que  je souhaite, c’est qu’ils agissent en conformité avec le droit et que ce dossier d’appel qui a été introduit depuis le mois de mars 2017, plus de 2 ans, doit définitivement rendu’’, ajoute-t-il, tout en fondant son espoir d’être rétabli dans ses droits.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Il y aura un verdict final de cette cour d’appel de Conakry, quel qu’il soit, et le verdict souverain de l’écrasante majorité des militants et sympathisants de ce parti, qui réaffirmera que Bah Oury n’a manifestement plus rien de constructif à faire au sein de l’UFDG actuelle, de mon humble point de vue.

    Et en cas de persistance des autorités judiciaires de l’Etat-RPG à vouloir plutôt déstabiliser ainsi la principale formation politique d’opposition à son pouvoir ethnocentrique, corrompu et répressif, on pourrait légitimement supposer que la direction de l’UFDG ne soit pas restée depuis mars 2017 sans développer suffisamment de marges de manoeuvres appropriées (…)

    Mais avec le leadership frileux et impertinent de CDD, l’on sait d’expérience cependant que rien n’est impossible, malheureusement.

    • Je souscris a votre analyse. CDD a un Rebelle Redoutable devant lui.Et,il faut savoir le defier avec une NOUVELLE STRATEGIE depuis 2010.Merci.

  2. Peu importe la décision de la Cour d’Appel sur ce dossier de BAH Oury;les militants de l’UFDG ont toujours le dernier mot lors du Prochain Congrès Électif.Il peut être exclu de nouveau pour ne pas déstabiliser le Parti politique UFDG.

  3. Il n’a qualler à rpg

  4. @Mme Diallo ASSIATOU,de VisionGuinee;

    C COMBAT,NA RIEN A VOUVOULOIR AVEC LA REVELION POPULAIRE EN COURS.MERCI.2020 OU AVANT,IL VA DEGAGE DE GRE OU DE FORCE.MERCI:Nous sommes tous des Guinéens et la prosperite pour TOUS et, non a un seul CLAN.
    Fini la Recreation….!.

    NBAT DE COQ est n’est qu<une Vision de Combat,politique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info