Accueil » Libre opinion » Lettre ouverte au président de la République, le Professeur Alpha Condé

Lettre ouverte au président de la République, le Professeur Alpha Condé

Monsieur Le Président de la République, s’il vous plait, partez en 2020, vous et votre équipe d’outsider. La constitution vous a donné tous les pouvoirs de gouverner la Guinée pendant 2 et seulement 2 mandats de 5 ans, mais votre « conscience » et vos cadres zélés semblent vous pousser à commettre l’irréparable.

Vous avez été opposant à tous les régimes successifs de Conakry, mais force est de constater que vous n’avez pas compris la Guinée, en tout cas pas la vraie Guinée. Celle-là que vous n’avez pas assez écoutée, celle-là que vous avez peu ou pas du tout visitée sauf pendant les périodes pré-électorales.

Il est temps d’écouter cette Guinée et savoir garder raison avant qu’il ne soit trop tard ! Peut-être que vous êtes un bon politicien, un fin dribbleur mais vous n’avez pas su être un bon dirigeant pour la majorité des Guinéens et vous ne serez pas le meilleur dribbleur en 2020.

Monsieur le président,

En démocratie les règles sont connues d’avance et, vous le saviez parfaitement, c’est la fin en 2020 ! A cet effet, vous auriez pu vous mettre au travail dès le premier jour de votre investiture afin d’éviter les glissements que vous voulez provoquer en raisons de vos innombrables promesses à réaliser. Donnez donc le bon exemple et marquez l’histoire de notre pays de la plus belle des manières en partant au bon moment.

Je ne rentrerai pas dans le débat des bilans mais vous devez comprendre que vous êtes très loin des attentes que nous avions d’un président civil, « démocratiquement » élu. L’une des raisons de l’insuffisance de vos résultats est dans le fait que vous êtes restés très longtemps, sinon, toujours opposant et non le président de tous les guinéens et, de ce fait, vous avez continué le militantisme avec des promesses à n’en point finir et des nominations politiques, électoralistes qui ont accentué la promotion de la médiocrité dans notre pays.

Oh oui, la médiocrité, sinon, dans quels pays du monde peut-on dire que le programme d’électrification d’une zone a été arrêté à cause du « décès d’un chinois », le comble du ridicule ! Dans quels pays du monde peut-on investir des millions de dollars US pour avoir 6 ou 8 heures d’électricité par jour ? Dans quels pays du monde peut-on investir des millions de dollars US sur le réseau routier sans que les usagers ne sentent aucune différence sur le terrain ? Monsieur le président, la Guinée est le seul pays au monde où un « professeur » et un « docteur » se côtoient à la tête du pays sans en être capable de sortir le pays du sous-sol.

Vous avez certes trouvé la Guinée au sous-sol, parce que depuis longtemps notre Guinée souffre de l’incompétence, de l’indiscipline et de l’inversion des valeurs, mais vous n’avez apporté aucun changement à ce niveau monsieur le président. Je dirai même que vous avez plutôt accentué ce fait, par vos nominations fantaisistes qui n’ont qu’un seul objectif : celui de gonfler le RPG Arc-en-ciel et isoler l’opposition. C’est pourquoi, monsieur le président, les guinéens ont hâte de changer votre « changement » en 2020 et tourner définitivement la page.

Monsieur le président,

Vous n’avez pas su être le « Mandela » et « Obama » de la Guinée comme vous l’aviez si fièrement prononcé au lendemain de votre élection en 2010. La faute sans doute au manque de préparation et au militantisme qui vous hantent.

« Savoir ce qu’il faut faire et ne pas le faire, en tant que dirigeant, est une faute grave. La seule sanction est la porte. »

Monsieur le président,

Dès le lendemain de votre élection vous auriez dû vous attaquer à la réalisation de vos projets de société et à la révision de la constitution si besoin en était ! Mais héla, vous avez prolongé vos « 40 ans » d’opposition en devenant président opposant qui distribue des promesses et décrets de récompense au mépris des besoins fondamentaux de nos populations.

Les insuffisances en termes de desserte en eau et en électricité, de fluidité de la circulation routière, la violence des agents de sécurité sur les citoyens sont, entre autres, les problèmes quotidiens des guinéens.

L’école guinéenne est défaillante hypothéquant au passage l’avenir de nos jeunes générations.

Monsieur le président,

Votre entourage actuel est néfaste au développement de la Guinée, mais vous avez quand-même choisi cet entourage en connaissance de conséquences pour des raisons uniquement politiques. Vous êtes donc responsable de cette déconcertante situation qui consiste à recycler les voleurs de la République et de maintenir le pays au sous-sol.

Ayez la clairvoyance de démilitariser une partie de notre capitale, de supprimer les PA, de stopper les recrutements en cours et d’engager un dialogue franc, sincère avec l’ensemble des parties afin de pouvoir finir certains de vos programmes dans les 18 mois qui vous restent suivant la constitution sur laquelle vous avez prêté vos premier et dernier serments.

Monsieur le président,

Vous vous trompez d’époque et de génération, détrompez-vous ! Ne croyez pas que l’armée qui a laissé le pouvoir en 2010 au profit des civils va tirer sur ces civils pour vous aider à conserver le pouvoir indéfiniment. Vous n’avez qu’à regarder l’actualité récente du Soudan et de l’Algérie et, vous comprendrez bien que le vent de la révolution et du renouvellement souffle en Afrique. Ce vent soufflera à Conakry et partout ailleurs en Guinée le jour où vous annoncerez une nouvelle candidature à un 3ème mandat et ce, quelle que soit la forme, (modification de la constitution, nouvelle constitution…). Votre présidence s’arrête en 2020, ce n’est pas un match de football et donc aucune prolongation ne sera acceptée. Préparez-vous à cela !

Monsieur le président,

C’est normal que vous soyez tenté de briguer un 3ème mandat parce qu’en 2010 vous avez réussi à faire échouer vos adversaires entre les 2 tours de la présidentielle en prolongeant le délai requis initialement. Vous avez réussi le coup KO avec votre stratégie de division, sans grandes difficultés. Vous avez refusé d’organiser les élections législatives au premier trimestre 2019 pour vous accorder le luxe d’employer des députés périmés à l’hémicycle.

Mais sachez qu’en 2010 c’était plus l’échec du camp d’en face que votre victoire à la présidentielle. Et, sachez que pour tous les autres cas, c’était plus entre vous politiciens.

Sachez aussi qu’en essayant de modifier la constitution ou de proposer une nouvelle constitution, vous vous attaquez à la dignité de toute la population et à l’avenir des jeunes guinéens et, donc, vous aurez une réponse proportionnelle à votre tentative. Vous aurez toute la Guinée contre vous, vous aurez surtout la jeunesse de Guinée en face de vous. Une jeunesse bien mobilisée et revigorée par la victoire de la jeunesse au Soudan et en Algérie.

Inspirée par le printemps arabe, le Burkina Faso…malmenée par le chômage et la pauvreté, la jeunesse guinéenne ne laissera jamais tomber la Guinée et ne permettra plus jamais à un chef de revenir sur les acquis démocratiques.

Monsieur le président,

Il faut savoir quitter le pouvoir avant que le pouvoir ne vous quitte ! Partez sans faire de bruit et n’écoutez pas ces gens qui vous ont mis en prison hier et qui ne sont avec vous que pour se servir.  N’attendez pas que le rejet de votre pouvoir et de vos ambitions malsaines dictent la fin de votre règne.

Evacuez les affaires courantes pour vos 18 mois à courir, choisissez un dauphin dans votre parti de base « RPG original », et, ne touchez pas à la constitution car vouloir toucher à la constitution ouvrira inéluctablement une nouvelle transition en Guinée et vous aurez au mieux le sort de Laurent Gbagbo.

Les personnes qui vous entourent tenteront d’aller avec vos successeurs qui viendront en 2021 car ce sont des caméléons. N’allumez pas le feu en Guinée à cause de ces caméléons. Continuez votre chemin après la présidence, il y a encore une vie et le futur président vous offrira les privilèges d’un ancien chef d’Etat.

Monsieur le président,

Pas de nouvelle constitution, pas de modification de la constitution actuelle, pas de prolongation de votre mandat. Organisez des élections en temps et en heure et laissez le soin à votre successeur de rentrer en fonction sans perte de temps.

La jeunesse guinéenne n’acceptera pas une prolongation de votre mandat, ni un 3ème mandat, de ce fait, préparez-vous à rendre les clés de Sékhoutoureya à la fin de l’année 2020.

Toute autre tentative entrainera le chaos dans notre cher pays et vous en serez seul responsable devant les hommes et devant Dieu.

Ecoutez la voix des gardiens de la démocratie naissante en Guinée, écoutez les cris de la jeunesse « drogués » de la guinée et respectez la mémoire de chacun des combattants morts pour la paix, la cohésion sociale et la démocratie en Guinée et, enfin, éloignez-vous de ces cadres qui ont pris en otage tous les régimes successifs de la Guinée.

Que Dieu Bénisse la Guinée.

Amoulanfé !

Chérif LY
Bruxelles

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

15 comments

  1. Mr Ly, le président le prof ALPHA CONDE restera au pouvoir au delà 2020. Et c’est pour le bonheur du peuple de Guinée. Y compris vous même Mr Ly…

    • Monsieur Sory vivra verra!
      Nous cherchons tous le bonheur de la Guinée dans le respect de la Démocratie au nom de laquelle, le Prof dit s’être battu pendant 40 ans!
      Je pense qu’il partira en 2020 pour le bonheur de toutes les filles et tous les fils de la Guinée, dont vous et moi. Merci Monsieur et en attendant venez avec nous « AMOULANFE

  2. Certains Guinéens sont tellement nuls en matière d’analyses politiques qu’ils se complaisent dans des comparaisons creuses!
    Sinon au lieu de claironner à tue-tête ‘alternance’,’alternance’, pourquoi ne vous vous posez cette question fondamentale à savoir la qualité de cette alternance obsessionnelle que vous souhaitiez à contre sens même de l’intérêt vital de la Guinée?
    Est-ce qu’il faudrait ,avoir fait émerger le pays d’un trou béant,le remettre à ceux là mêmes qu’ils l’avaient englouti ?
    Pourquoi ce genre d’analyses qualitatives ne sont pas vos tasses de thé,sauf à ligner des mots galvaudés pour se croire à l’heure de son temps?
    Bref, il est du devoir patriotique de tout Guinéen d’empêcher le retour des pilleurs au pouvoir et comme le président Alpha est un authentique patriote, alors le peuple peut bien compter sur lui pour nous éviter ce cataclysme espéré pour des motifs d’Ego occulte

    • MANZO, on croyait dur comme fer à Alpha Condé en 2010.Mais, on est déçu de lui avec ses Multiples Promesses.Il s’est enrichi sur le dos des peuples de GUINÉE en moins de 9 ans.
      Maintenant,en 2020,on va essayer un Autre pour la VRAIE ALTERNANCE; et le Respect de la Constitution de ce pays.Donc,si tu es CANDIDAT au poste de Président de la République,il faut faire valoir tes Compétences ET,SI TU ES PATRIOTE.

      Comme dise les Ivoiriens tu fais Bouche seulement avec ton Poulain ALPHA CONDÉ, EN JOUANT au connaisseur de tous et de rien,petit INTELLO.

      • Tu te crois tellement rusé , au point de te ridiculiser inutilement et pour preuve, tu affirmes de façon péremptoire avoir mis ta confiance en un homme dont tu n’avais jamais soutenu même pas une seconde depuis 2010!
        Alors elles sont où tes preuves de soutiens apporter à Alpha Condé depuis son élection(juste pour une seconde)?
        En outre, la question qui se pose actuellement est de nature existentielle et surpasse tout ego personnel.
        Donc, pour éviter le désastre annoncé, le seul Guinéen à l’instant T capable de juguler ce sort sinistre est bel et bien le Président Alpha.Pas parce qu’il serait le Guinéen le plus béni comme ça se dit par incapacité d’analyse au sein des partis politiques, mais par la confiance de la grande majorité des Guinéens en lui.
        Maintenant, si les partisans obsessionnels de l’alternance y tiennent vaille que vaille, alors qu’il aillent chercher un vrai patriote compétent n’ayant jamais pillé, n’ayant jamais triché et qu’il ne soit pas un des maillons de l’ancien régime inutile du général Conté!
        Ainsi, le Prof le président n’aura d’autre choix que de céder la direction du pays avec la conscience avoir laissé la nation dans de bonnes mains.
        Sinon, jamais au plus grand jamais avec l’aide d’Allah, cette alternance maléfique se tiendra dont la seule issue est le retour des pilleurs-spoliateurs.
        Voilà où se situe le débat!
        Wassalem

    • Cher Manzo, merci pour le commentaire sur mon bout de papier!
      Le moins que je puisse vous dire votre commentaire m’a fait sourire, sérieusement.
      Vous parlez d’analyses politiques, je ne prétends pas avoir fait une analyse politique mais plutôt, donné mon avis à celui qui dit s’être battu 40 ans pour instaurer la démocratie. Démocratie où es tu? En tout cas pas en Guinée après 9 ans du président du « Changement »
      Et, en regardant dans le rétroviseur depuis 2010 nous ne voyons aucune évolution SIGNIFICATIVE sur le terrain, c’est pourquoi, je ne parle même pas de bilans, pas nécessaire parce qu’il y a pas grand chose!
      Quand vous dites retour des pilleurs, vous mettez votre objectivité en très grandes souffrances. Qui est votre premier ministre? Qui sont vos multitudes de « conseillers » qui inondent Sekhoutoureya? Qui sont ces promoteurs de 3ème Nambara, Svp arrêtons de donner des arguments qui ne tiennent pas. Jusqu’à preuve du contraire Le RPG qui a fait de votre champion ce qu’il n’a jamais initié le 3ème Problème, rendons à cesar ce qui lui appartient

      Quand vous dites patriotes, ça me fait encore plus rire, cela me rappel les petits discours des cafés où des petits malins qui se croient plus guinéens que d’autres, qui se croient plus intelligents que les autres bouchent les oreillents des interlocuteurs en majorité chômeurs que vous exploitez…Arrêtons de se faire ridiculiser, balayez devant votre porte, parlez de constitutions et balancez des preuves…
      Cher frère, nous sommes tous guinéens regardons la réalité et parlons quand cela apporte une valeur ajoutée.
      Je respecte votre point de vue mais la qualité de vos arguments à revoir SVP!

      Mes Respects

      • « Quand vous dites retour des pilleurs, vous mettez votre objectivité en très grandes souffrances. Qui est votre premier ministre? Qui sont vos multitudes de « conseillers » qui inondent Sekhoutoureya? »

        Ceux dont tu cites là ne sont pas de la personne ultime qui décide et qui signe les décrets finaux, à ce que je sache!
        Par conséquent, on n’a nullement besoin d’être savant pour savoir qu’un pilleur sous surveillance est moins nocif qu’un pilleur sans surveillance.
        Donc, vouloir occulter cette réalité factuelle, n’est pas la preuve suffisante de ton parti pris dans un débat dont tu prétends donner que ton point de vue en ta qualité de simple citoyen?
        En outre, quand des ex-pilleurs-spoliateurs dont tu souhaites ardemment leur arrivée prochaine au pouvoir, dis-moi en âme et conscience que ces individus qui n’ont pas hésité piller ce pays en étant que de simples ministres, feront autrement une sois que personne ne sera là pour intimider le moindre ordre?
        En suite, patriote est celui qui n’a d’intérêt que la nation et rien d’autre.
        Maintenant, peut-on parler de patriotisme en ce qui te concerne, je n’y crois pas une seconde , parce que ta partisanerie est si évidente au point de vouloir taire toute critique liée au passé de ceux pour qui tu espères une alternance en leur faveur et peu importerait leur passé.
        C’est de cela le patriotisme selon la doctrine à laquelle tu souscris?
        Enfin, dire que les 9 ans d’Alpha Condé n’ont presque rien apporté, montre une fois de plus ton positionnement biaisé qui t’aveugle pour ne pas voir l’écart abyssal entre la Guinée de 2010 et la Guinée 9 ans après i(quand les progrès économiques sont appréciées ça et là, je suppose que Mister Ly, en ce miment là, hiberne tranquillement,n’est-ce pas mdr?).
        NB: je ne parlerai même pas de tous les investissements effectués, en cours et planifiés dans le secteur de l’électricité pour lesquels le monde entier salue et glorifie tous les jours le bond effectué.Mais non, pendant cet autre également Mister Ly hiberne comme à son habitude,pour des raisons qui lui sont propres,n’est-ce pas?
        Bref, chaque citoyen guinéen est libre de choisir d’avoir de la mémoire et à être intellectuellement honnête ou de ne pas avoir de la mémoire et à être intellectuellement non-intègre, mon « cher » Mister « Ly », seulement personne n’a le droit de banaliser (le pillage , parce que ça concerne ceux pour qui tu roules)ou de sous-estimer(3 méga-barrages entamés, pour une puissance productible de 1 Giga-watt,ne serait que « du caca de chat aux yeux de Mister « Ly » qui se dit être Guinéen,sachant que ce pays ne dépassait pas 100 Mega-watt en 2010).
        J’aurais bien compris et respecté ton positionnement si tu vais été honnête dans ta prise de position en décrivant exactement les faits comme ils sont, mais là, venir claironner la rhétorique de l’opposition qui consiste à nier tout fait sous Alpha Condé, te décrédibilise.

        • ERRATUM:
          (quand les progrès économiques sont appréciés ça et là, je suppose que Mister Ly, en ce miment là, hiberne tranquillement,n’est-ce pas mdr?).

        • Monsieur Manzo, pourquoi utilisez vous un nom d’emprunt? Vous ne voulez pas assumer votre position?

          Pourquoi « LY » et Mister LY tout cours!

          Pourquoi dites vous: Mister « Ly » qui se dit être Guinéen?

          Premièrement, La démocratie étant ce que je souhaite et recherche pour notre pays, je vous remercie, à cet effet, pour le débat contradictoire.
          Cependant, je vous inviterai dans le plus grand respect d’éviter des débats de patriotismes voir même de nationalité qui sont contre productifs et qui n’ont apporté que des conséquences fâcheuses chez nos voisins. J’entends des gens dire que le PRAC est burkinabé, mais cela ne m’intéresse pas moi.

          Maintenant pour revenir à vos arguments, vous reconnaissez explicitement que vous, le PRAC emplois des pilleurs mais que ce ne sont pas les pilleurs qui signent des décrets, right? Dites moi, comment appel t’on un chef qui emploi des pilleurs? Y’a t’il pas d’autres guinéens en Guinée et ailleurs, qui n’ont jamais été mêlé à quoique ce soit pour l’aider à apporter un vrai changement?

          Vous affirmez que je fais la promotion d’un parti politique, de quelle preuves disposez vous? Donc les jeunes guinéens n’ont ni le droit, ni la capacité d’exprimer un libre arbitrage? Vous ne savez pas qu’un candidat de moindre calibre peut émerger et prendre le pouvoir dans le contexte actuel où ce n’est pas la grande entente entre politiciens? En plus l’alternance ne veut pas dire que le RPG a perdu oubien Alpha est le seul capable du RPG?

          Vous me parler de méga projets/méga barrages, soyons pragmatiques, quand vous allez au Rwanda Kagame va vous dire j’ai rendu mon pays propre et ça nous a coûté tant de $ et çà rapporte tant de $ au RWANDA, quand vous allez au Sénégal macky sall vous dira l’aéroport par exemple charles Diagne m’a coûté $, il rapporte $ et il est opérationnel, quand vous partez en côte d’ivoire ouattara va vous dire l’hôpital saint joseph entre autres, m’a coûté tant, il accueil autant d’ivoiriens….Quand on vient chez nous on dit qu’il y a des projets, j’aurai voulu entendre que le barrage Kaleta ou souapiti…rapporte au tant de mega watt aujourd’hui que 1millions ou deux millions de menage ont le courant 24/24 combien d’usines sont fournis 24/24….mais hélas tout est toujours en projet! Qu’est ce qui n’a pas marché? En fait, annoncé des milliards tous les jours sans résultat proportionnel c’est comme une entreprise qui déclarent que son chiffre d’affaires a triplé mais elle enregistre beaucoup de pertes. Dites moi svp vous qui avez les secrets des dossiers où est le problème???

          Pour terminer, je ne souhaite qu’une seule chose une alternance comme cela est prévu. qui vient après c’est aux guinéens de choisir son président pour des mandats limités et non modifiable au gré de chacun, c’est le ABC de la démocratie. C’est, entre autres, la pression du temps qui permettra à chaque président de se mettre au travail rapidement et de faire le bon travail pour la postérité.

  3. En somme, le chef de l’ETAT actuel ne serait pas crédible pour continuer à gérer le pays. L’opposition actuelle de même. Alors vivement une nouvelle classe politique avertie et consciente des impératifs de développement de notre pays. Sauf qu’à ce niveau aussi il y a un souci. Nous ne la voyons pas non plus; ces nouveaux venus aussi ne sont pas crédibles.
    C’est de ce côté surtout il faut travailler vous, moi, chacun de nous afin que la relève soit assurer.
    Pauvres de nous.
    Nous devons élever le niveau de débat et d’analyses; plus se focaliser sur le fond des problèmes et ne pas toujours tous résumer à une question de personnes. La moralisation de la vie politique, le niveau de la formation, le respect des lois, les besoins basiques des populations doivent être le fondement de nos actes et de nos discours.
    Dans ce pays, on ne parle presque que de politiques. Tous parle du peuple mais ne se soucie que de leur volonté d’obtenir le pouvoir ou de le préserver qu’elle qu’en soit le prix.
    Alors à chacun de se remettre en cause pour le pays continue à avancer.

    • Vous portez votre nom Lucidité, continuez votre lucidité! La Guinée a besoin de ses filles et fils qui travaillent à l’éradication de la pauvreté et, surtout, à relever le niveau de l’éducation pour la relève, c’est fondamental. Les dégâts actuels resterons encore 30 ou 40 ans, c’est certains.

      Travaillons tous à un changement qualitatif car les vrais problèmes se trouvent dans les compétences, la rigueur et l’intégrité… c’est pourquoi la plupart des gens militent dans des partis politiques uniquement pour être ministre, directeurs…s’enrichir, l’argent, l’argent et le développement peut attendre. Parce que nous n’avons pas été bien prépares à mon avis. Il faut déconstruire les idées reçues et construire l’éducation, l’école guinéenne…S’inspirer du positif chez les autres et les adaptées à nos besoins

  4. M. CHERIF,
    «  »Vous portez votre nom Lucidité, continuez votre lucidité! » »
    Votre réaction me laisse circonspect. J’ai du mal à interpréter ce propos. Ce nom d’emprunt à plus attirer votre attention que mon point de vue exprimer par rapport à votre texte. Pourtant vos propos rejoignent les miens après. BIZARRE.

    • Je suis d’accord avec vous! Il faut plus débattre des questions de société que des questions politiques politiciennes qui ne feront jamais bouger les lignes.
      Seules, les résolutions des problèmes fondamentaux de la société amèneront une paix durable dans la société et éviterons les grèves tous les matins!

  5. Bien dit M. Ly. AU plaisir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info