Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Tiken Jah Fakoly a prévenu Alpha Condé qu’un 3e mandat ‘’n’est pas une bonne idée’’

Tiken Jah Fakoly a prévenu Alpha Condé qu’un 3e mandat ‘’n’est pas une bonne idée’’

Moussa Fakoly Doumbia alias Tiken Jah Fakoly affirme avoir mis en garde le président de la République, Alpha Condé, contre toute velléité de briguer un troisième mandat en 2020.

Le reggaeman, invité jeudi sur les antennes de RFI pour promouvoir son nouvel album « Le monde est chaud », a déclaré que ‘’tous ceux qui font planer le doute ont d’autres intentions. Le président Issoufou du Niger a été clair. Tout le monde sait qu’il ne va pas se présenter’’.

La star ivoirienne affirme avoir ‘’dit personnellement au président Alpha Condé que ce n’est pas une bonne idée, que les troisièmes mandats ne passeront pas en Afrique de l’Ouest. Parce que la jeunesse est réveillée et notre génération a l’impression que le pouvoir est confisqué par les anciens’’.

La réaction du locataire ne s’est pas fait attendre. ‘’Quand je le lui ai dit, il n’était pas très content. Il a même pris l’exemple de Mugabe. Mais deux mois après Mugabe est tombé. Je suis sûr qu’il a pensé à moi’’, précise l’auteur du célèbre tube « Quitte le pouvoir ».

Tiken Jah Fakoly se dit convaincu que les présidents qui s’accrochent au pouvoir sont des ‘’gens qui sont poussés par leur entourage, qui n’ont pas envie qu’il laisse tomber. Mais pour quelqu’un [Alpha Condé] qui a lutté pour la démocratie, ce serait dommage qu’il sorte par la petite porte’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Ne t’inquiété, cela n’arrivera pas à AC.

  2. il faut arreter d’accuser l’entourage, ces criminels ne sont pas des enfants pour etre trompes par leur entourage, et puis qui a choisit leur entourage?

  3. MON cher Tiken comprends que le poisson pourri toujours par la tête alors si l’idée de 3ème mandat persiste c’est que Alpha Condé est l’instigateur mais comme il est dit aussi que le mourant n’a oreillers ni yeux alors l’avenir va jugé

  4. J’ai toujours écrit ici que le PRAC ne va pas se représenter pour une élection en guinée, bien avant les événements de l’Algérie et du Soudan, et je reste sur cette position. Le PRAC ,sachant qu’il a une opposition assez bête et divisée en face,il la donne du boulot,en attendant qu’il prépare son successeur, qui va remporter la présidentielle de 2020 sans même transpirer.

  5. Tiken Jah Fakoly se dit convaincu que les présidents qui s’accrochent au pouvoir sont des ‘’gens qui sont poussés par leur entourage, qui n’ont pas envie qu’il laisse tomber. Mais pour quelqu’un [Alpha Condé] qui a lutté pour la démocratie, ce serait dommage qu’il sorte par la petite porte’’.

    Avec toute l’admiration que mérite cet immense artiste qu’est devenu Tiken Jah Fakoly (TJF) par son engagement pour la cause du panafricanisme notamment, on ne peut s’empêcher de relever deux erreurs d’appréciation dans ce seul propos.
    1°- Il ne faut pas généraliser les raisons qui font que certains chefs d’Etat africains, francophones notamment s’accrochent au pouvoir jusqu’à leur mort. S’ils quelques uns peuvent y être contraints par des pressions d’intérêts de leurs entourages, cela est loin d’être le cas chez d’autres. Ceux entre autres, qui ne veulent pas avoir à rendre des comptes sur des abus, violences ou crimes de leurs gouvernances; ceux qui sont installés et maintenus à la tête de leurs Etats pour servir des intérêts étrangers (chinois, russes, occidentaux…) On ne doit donc plus loger même nos dictateurs africains à la même enseigne. Les causes qui prévalent en Guinée-Conakry depuis 1958, ne sont pas forcément les mêmes que celles de la Guinée Equatoriale, du Togo, de l’Ouganda, du Tchad, du Soudan, du Cameroun, du Congo Brazzaville, de l’Algérie, du Gabon, etc. Il conviendrait même de ne plus se prêter à ces vieux clichés éculés qui voudraient que les Etats africains et leurs peuples soient tous identiques à tous les égards.

    2°- Si l’expérience de la gouvernance répressive et antidémocratique qu’il fait subir aux communautés peules et forestières depuis 2011 n’y suffisent pas, l’histoire retiendra rapidement qu’AC n’a en réalité pas lutté pour que la démocratie s’instaure en Guinée, mais surtout pour accéder au pouvoir. Et malgré le mythe de « l’opposant historique » que certains médias parisiens bien connus lui ont fabriqué de toute pièce, AC ne s’est réellement opposé qu’au seul pouvoir du Soussou Général Lansana Conté. Soit de 1985 à 2008, au plus. Un vrai leader démocrate qui arrive au pouvoir en 2011, ne peut pas annoncer vouloir reprendre la Guinée là où le pire dictateur sanguinaire guinéen, Sékou Touré, l’avait laissée en 1984. Non, il y a trop d’incohérences dans la légende d’Alifa Koné et de son RPG, que les guinéens avisés payeront durablement de n’avoir pas compris en temps utile. Car un démocrate est celui qui consolide les acquis démocratiques qu’il trouve, et non celui qui les démantèle pour instaurer de l’autocratie sur fond d’ethnocentrisme et de corruption.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info