Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Sport » Coupe du Monde U17 : la Guinée disqualifiée…

Coupe du Monde U17 : la Guinée disqualifiée…

Le rêve du Syli national vient d’être brisé par la Commission de discipline de la Confédération africaine de football qui a rendu son verdict sur la plainte formulée par la Fédération sénégalaise de football contre la Guinée pour fraude sur l’âge.

L’instance dirigeante du football sénégalais a saisi la CAF après le match entre le Sénégal et la Guinée lors du tournoi final de la CAN U17 Tanzanie 2019. La Fédération sénégalaise de football s’est opposée à la participation des joueurs Ahmed Tidiane Keita et Aboubacar Conté, estimant que les dates de naissance indiquées dans la liste des joueurs et la feuille du match reflètent que ces deux jours sont nés en 2002.

Le Sénégal, dans sa plainte, a indiqué que ces dates de naissance étaient contraires à la fiche d’informations de l’équipe lors de la Coupe internationale des moins de 16 ans disputée au Japon en 2017.

L’enquête

Selon la commission de discipline, la CAF a ouvert une enquête sur cette allégation et a adressé plusieurs courriers au secrétaire général de la Fédération Japonaise de football (JFA), demandant des informations à ce sujet, notamment si elle était en possession des formulaires nécessaires pour obtenir un visa d’entrée au Japon, reflétant les dates de naissance des deux joueurs concernés.

En réponse aux correspondances de la CAF, lit-on dans la décision, la Fédération japonaise de football a fourni les copies des passeports d’Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keita. Et selon les copies des passeports transmis à la CAF, sur le passeport du joueur Ahmed Tidiane Keita, il est mentionné que sa date de naissance était le 31 décembre 2001. Sur la copie du passeport d’Aboubacar Conté, il est précisé qu’avec la date de naissance le 13 novembre 2001.

Et contre toute attente, dans les passeports fournis par la Fédération guinéenne football à la CAF, Aboubacar Conté est né 13 novembre 2002 et Ahmed Tidiane Keita, le 31 décembre 2002. Interpellée par la CAF, la Fédération guinéenne de football a soutenu mordicus que ces informations sont correctes et ont été établies à partir de documents d’actes de naissance légaux et de tests IRM reconnus par les autorités.

L’instance dirigée par Antonio Souaré a indiqué, selon la CAF, que la Fédération japonaise de football n’était en possession d’aucun autre passeport ni d’aucun autre test IRM. Le jury disciplinaire a recherché des preuves auprès de la Commission médicale de la CAF qui lui a indiqué que les tests d’IRM ne vérifiaient pas un âge particulier, mais confirment simplement que le niveau de croissance du joueur n’avait pas dépassé le niveau 6.

Le verdict

Et selon toujours la CAF, la Fédération guinéenne de football a brillé par son absence à l’audience du jury disciplinaire, malgré une invitation à lui adressée le 5 mai dernier.  Pour la commission disciplinaire de la CAF, l’existence de deux passeports différents pour chacun des joueurs mis en cause, montre clairement qu’il y a eu falsification.

En raison de la participation d’Aboubacar Conte et Ahmed Tidiane Keita à la CAN U17, disputée en Tanzanie, le Syli cadet est exclu de la compétition.

Tous les résultats et réalisations des poulains de Mohamed Maléyah Camara au cours de la compétition doivent être annulés. Pis encore, l’équipe de Guinée est empêchée de représenter la CAF lors de la Coupe du Monde FIFA U17 ans qui aura lieu au Brésil.

Conformément aux règlements, la Fédération guinéenne de football est bannie des deux (2) prochaines éditions de la CAN U17 de la CAF. Les joueurs Aboubacar Conte et Tidiane Keita sont interdits d’exercer toute activité liée au football pour une période de deux (2) ans.

Ce n’est pas tout, loin de là. Toutes les médailles reçues en tant que finalistes doivent être retournées à la CAF par les joueurs du Syli cadet dans un délai de 21 jours. A défaut, une sanction financière de 20.000 USD sera imposée à la Guinée.

La Commission d’organisation sera invitée à réintégrer le Sénégal et le comité Exécutif d’approuver la participation du Sénégal en tant que 4ème représentant de la CAF à la Coupe du Monde de la FIFA U17.

La Fédération guinéenne de football écope d’une amende de 100.000 USD pour la falsification des informations communiquées concernant la participation des joueurs au tournoi AFCON U17 organisé en Tanzanie.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Que de l’amateurism dans tout ce que fait nos dirigeants à tous les niveaux de la gouvernance ALFA CONDÉ. Dans les conditions le ministre des sports et le président de la FEGUIFOOT devraient démissioner de leurs postes respectifs.

  2. ALFA BROODA
    cela n’a rien d’amateurisme , ils ont visés loin sans porter caleçon , cela fait partir du foot , mon cher , quand CELLOU sera président tout sera en ordre je crois bien cela ta pensé , en 1985 il ay eu un tel cas , ALPHA CONDE n’était pas président de la Guinée à l’époque

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info