Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Le RPG Arc-en-ciel veut faire passer la nouvelle constitution par referendum avec 98% des voix

Le RPG Arc-en-ciel veut faire passer la nouvelle constitution par referendum avec 98% des voix

Le parti présidentiel estime que la constitution de 2010 a été élaborée dans la ‘’précipitation et comporte assez de lacunes’’. Le RPG Arc-en-ciel a réaffirmé samedi sa ferme volonté de soutenir l’élaboration d’une nouvelle loi fondamentale qui sera soumise à l’approbation du peuple par voie référendaire.

La direction nationale du RPG Arc-en-ciel dit adhérer au projet de nouvelle constitution que reclame le peuple, dit-on dans les rangs du parti au pouvoir. ‘’Le peuple et le RPG sont ensemble et regardent dans la même direction pour doter notre pays d’une nouvelle fondamentale’’, assure N’bany Sangaré, directeur général du Conseil guinéen des chargeurs.

En 2010, affirme-t-il, pendant la période de transition, ‘’tout le monde sait les conditions dans lesquelles la constitution a été élaborée non seulement dans la précipitation, mais aussi elle comporte assez de lacunes, d’imperfections qu’il faut corriger pour l’adapter aux réalités du moment’’.

‘’Le RPG est un parti panafricain. Le peuple de Guinée, de 1958 à nos jours, est solidaire des objectifs majeurs du panafricanisme. Le peuple de Guinée est membre de tous les projets panafricains. La constitution d’aujourd’hui n’a pas été capable de tenir compte de cette aspiration du peuple’’, estime le secrétaire général de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel.

Il ajoute que ‘’notre assemblée nationale comporte 114 députés. La constitution actuelle ne tient pas compte du partage des quotas en fonction de la taille des circonscriptions. La commune de Kaloum n’a que 40.000 et 50.000 électeurs, la préfecture de Siguiri a à peu près 500.000 électeurs. Kaloum a deux députés, Siguiri aussi.’’.

M. Sangaré se dit plus que jamais convaincu que ‘’le peuple de Guinée adhère au projet que le professeur Alpha Condé lui soumettra par voie référendaire’’.

C’est pourquoi, il exhorte toutes les structures du parti, tous les mouvements de soutien et partis alliés à se lever pour faire en sorte que la ‘’nouvelle constitution soit adoptée à plus de 98% des voix’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Le RPG avait 6 mois, après l’élection calamiteuse d’Alpha Condé à la magistrature suprême, pour amender la constitution et la faire adopter par référendum !!
    Le dictateur Alpha Condé s’en est accommodé durant 9 longues années, et a refusé de le faire !!
    Alors, il n’est donc plus habilité aujourd’hui à réviser l’actuel constitution ; encore moins à changer la constitution de la République de Guinée !!
    Ah, ces responsables du RPG ; ce sont de vrais clowns politiques !!
    Ils n’ont vraiment pas d’arguments valables pour défendre leur idée stupide de 3ème mandat !!
    Koh : « La commune de Kaloum n’a que 40.000 et 50.000 électeurs, la préfecture de Siguiri a à peu près 500.000 électeurs. Kaloum a deux députés, Siguiri aussi.’’ !!
    Ça c’est ce qu’on appelle dans le jargon politique, le découpage électoral, qui n’a rien à voir avec la constitution !!
    Comment de hauts dignitaires du RPG peuvent confondre le découpage électoral qui est fixé par une simple loi et la constitution !!
    Dans aucune constitution au monde, on ne dit combien de députés doit avoir une ville ou un département !!
    Sacrés responsables politiques du RPG ; de grâce, arrêtez de vous ridiculiser avec cette histoire loufoque de 3ème mandat et ces arguments à la con !!
    Merci.

  2. Rectificatif : lisez plutôt « le RPG devait, 6 mois après l’élection calamiteuse d’Alpha Condé à la magistrature suprême, réviser et faire adopter par référendum l’actuel constitution ».
    Merci.

  3. Autre incongruité relevée dans cette déclaration du RPG, à propos du découpage électoral : dans un pays normal, c’est l’opposition qui se plaint souvent du découpage électoral, parce que le parti au pouvoir s’est attribué trop de députés dans ses fiefs électoraux !!
    Aboubakary Siriki, le Conseiller politique bénévole de Dalein, dit souvent que la Guinée est un pays bizarre ; en voici une autre preuve !!
    En Guinée, c’est le parti au pouvoir qui dénonce le découpage électoral !! Lol !!
    Pourtant, ce n’est pas l’UFDG qui a fait l’actuel découpage électoral ; pourquoi alors le RPG se plaint-il !?
    Vous avez fraudé pour gonfler artificiellement la liste électorale de la haute Guinée et vous demandez aujourd’hui, plus de députés !? Lol !!
    Le nombre de député est fonction de la population et souvent de la superficie pour les zones peu peuplées ; mais, ce nombre n’est surtout pas fonction d’une liste électorale qui a été gonflée artificiellement, comme dans cette ville de Siguiri qui compte un chiffre astronomique de 500 000 électeurs !! Lol !!
    Rassurez-vous, messieurs les fraudeurs du RPG, avant l’élection présidentielle d’octobre 2020, la liste électorale sera toilettée (début 2020) pour retirer les millions de doublons et autres faux électeurs sans données biométriques que vous avez frauduleusement introduit dans la liste, avec la complicité de la CENI !!
    Pas de toilettage de la liste électorale ; pas d’élection en République de Guinée !!
    Merci.

  4. AC doit écouter les conseils et respecter la parole donnée. Hady, tu sais après ce régime, vous serez tous en prison. Un parti qui a milité pendant des années se laisse immerger par les inconnus. Respcter la constitution qui vous est donnée le pouvoir. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout, pas de trois, ni de révision

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info