Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Interview » Démission de Cheick Sako : ‘’C’est la meilleure délivrance que la justice guinéenne a connue’’

Démission de Cheick Sako : ‘’C’est la meilleure délivrance que la justice guinéenne a connue’’

Si des acteurs de la politique ont salué la décision du ministre Cheick Sako, l’avocat de Toumba Diakité, Maitre Paul Yomba Kourouma, qualifie son départ de délivrance de la justice guinéenne. Il assure que la démission du garde des sceaux n’est pas liée à la rédaction d’une nouvelle constitution. Entretien !

VisionGuinee: Bonjour Maitre Kourouma, quelle lecture faites-vous de la démission de Cheick Sako?

Me Yomba Kourouma: Cheick Sako doit rechercher les raisons profondes de sa démission ailleurs. Ce n’est pas dans le projet de révision de la nouvelle constitution dont il dit être opposé et regrette de n’avoir pas été associé à la rédaction en tant que ministre de la justice. Il est en contradiction avec sa propre lettre.

Son départ n’est-il pas un revers pour le pouvoir d’Alpha Condé ?

Le départ de Me Cheick Sacko est le plus beau cadeau. C’est la meilleure délivrance que la justice guinéenne a connue. Son séjour en Guinée a été caractérisé par une tournure en rond. Les reformes étaient certes annoncées, mais soufraient de mise en œuvre. L’homme, contrairement à ce que pensent les profanes, est étranger dans son pays où il ne s’est jamais donné la peine pour s’intégrer. Aussi, il est étranger à la chose judiciaire. Pis encore, il a créé chez les magistrats  un traumatisme, la peur, la psychose. Ses interférences dans des dossiers judiciaires ont fini par faire perdre toute crédibilité aux magistrats. Pendant son magistère, il y a eu des crimes odieux, des violations des droits et libertés. Il y a des gens en prison qui n’ont même pas fait l’objet du déclenchement d’actions publiques contre X.

Quid du procès sur le massacre du 28 septembre après sa démission ?

L’une des preuves des confiscations des libertés est celle liée au dossier du 28 septembre. Toumba Diakité dont le ministre lui-même interdit formellement le droit à un traitement est le seul détenu dans cette affaire. Aujourd’hui, Toumba n’a droit ni à un médecin, ni à une pension alimentaire.  Il se nourrit de lui-même et se soigne de lui-même. Il développe même une nouvelle pathologie parce que son épaule droite est en train de perdre toute sensibilité. Toumba n’a jamais connu le renouvellement de son mandat de dépôt et les juges par craintes n’ont pas osé le libérer bien que la loi le prévoit.

Pourtant, il parlait des avancées majeures de cette affaire ?

Il a été incapable d’organiser le procès sur le massacre du 28 septembre. Parce que d’abord, le dossier a été massacré par les juges sous sa caution. Sinon, comment comprendre qu’un dossier de ce type ne connaisse aucune audition de témoins à charge, ni à décharge, ne connaisse pas de confrontations ? On se demande quelle conclusion les juges ont pu donner à leur ordonnance de renvoi. Les pièces de cette procédure ont été communiquées. Et le ministre Sako, sachant bien que le dossier n’est pas en état d’être jugé, a autorisé le renvoi des personnes devant le tribunal criminel pour un jugement qui est attendu depuis bientôt deux ans.

Où en êtes-vous avec le cas Toumba Diakité qui traine une maladie en prison ?

-Nous avons saisi la cour suprême qui va se prononcer très bientôt. Et nous pensons que cette institution doit être au-dessus de la mêlée, de toute pression et que Toumba pourra certainement recouvrer sa liberté, ses droits. A défaut, nous serons obligés d’en référer aux institutions supranationales.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info