Accueil » Société » Le Kountigui encourage les jeunes à demander des comptes à Alpha Condé : ‘’Votre avenir est compromis’’

Le Kountigui encourage les jeunes à demander des comptes à Alpha Condé : ‘’Votre avenir est compromis’’

Le Kountigui de la Basse Guinée estime que l’avenir de la jeunesse guinéennes est compromis par le président Alpha Condé et son gouvernement. Elhadj Mamoudou Soumah invite les jeunes à avoir le courage de demander des comptes au chef de l’Etat qui avait dédié son second mandat à la couche juvénile.

Le Koutigui de la Basse Côte invite la jeunesse guinéenne à prendre son destin en main en demandant des comptes au président Alpha Condé.

‘’Ayez le courage de demander à Alpha Condé où nous allons. Si vous n’avez pas ce courage, vous serez condamnés. Il est en train de vous mener quelque part où vous ne connaissez pas la direction et vous êtes là les bras croisés. Demandez au président où allons-nous. Parce que nous ne savons pas où nous allons’’, estime Elhadj Mamoudou Soumah.

‘’Votre avenir est compromis. Vous avez fini vos études universitaires ou professionnelles, mais jusque-là, vous n’avez pas d’emploi. Vous avez 35 ans, vous ne pouvez toujours pas fonder un foyer, parce que vous vivez chez vos parents. Pendant ce temps, vous voyez quelqu’un qui vous conduit dans le gouffre et vous vous taisez’’, ajoute-t-il dans un entretien avec VisionGuinee.

Le chef coutumier de la Basse Guinée estime que les conditions de vie des guinéens ne font que  dégrader. ‘’Le gouvernement vous dit qu’il a construit des écoles, où se trouvent-elles ? Aujourd’hui, il n’y a pas d’électricité, pas d’eau, pas de centres de santé. Bref, il n’y a absolument rien. Jeunes de Guinée, réveillez-vous’’, lance-t-il avec insistance.

‘’Ils ont construit combien d’hôpitaux depuis 2010 ?  Zéro ! On a peut-être construit des centres de santé, mais aucun hôpital’’, conclut Elhadj Mamoudou Soumah.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Le professeur de mensonges alpha kone a passé ces 9 ans à voler le peuple de Guinée. Même ces bâtiments ils n’ont fait que repeindre les anciens bâtiments pour tromper le peuple. C’est le plus grand voleur et destructeur que La Guinée a connu.

  2. Nous, les jeunes de Guinee devons przndre nos responsabilité dans ses interminables crises politique. Dès que quelqu’un des ses briscads a un problème avec Alpha Condé, il la transforme en politique. Le vérité doit etre dit par les jeunes. Combien de politicien nous avons suivis et dès qu’il a gain de cause il nous abandonne. Même les kontiguis sont devenus politicien et surtout ceux de la basse côte. Tantôt ils sont avec, tantôt ils ne sont pas. Comme des balançoires.

    • @Inondi, à en juger par ce que trouvez à répondre aux propos de ce Kountigui particulièrement bien inspiré, vous me permettrez de douter même que vous soyez véritablement un de ces jeunes auxquels il fait allusion.

      Car dans le contexte guinéen actuel, il n’y a plus aucune famille au sens élargi du terme, qui ne compte pas au moins un jeune de 22 à 40 ans qui ne soit pas dans l’une des situations révoltantes suivantes, que l’on peut objectivement imputer à la mal gouvernance d’AC:
      1°- chômeur dans le pays, sans diplôme ni qualification professionnelle et dépourvus de ressources pour procéder autrement;
      2°- chômeur dans le pays avec une qualification professionnelle mais ne trouvant pas d’emploi et manque de ressources pour procéder autrement;
      3°- chômeur diplômé (avec ou sans expérience professionnelle) au pays qui n’a ni espoir de (re)/trouver un emploi, ni d’avoir des ressources pour procéder autrement;
      4°- diplômé(e) (avec ou sans expérience professionnelle) mais réduit(e) au pays à exercer des activités de « survie » (petit commerce, taxi-moto, travaux manuels, petits emplois divers,…)
      5°- diplômé(e) ou non diplômé(e) (avec ou sans expérience professionnelle) mort soit en chemin dans le désert, soit en Mer Méditerranée ou encore dans les camps de rétention libyens notamment;
      6°- diplômé(e) ou non diplômé(e) (avec ou sans expérience professionnelle) qui croupit soit dans un camp de rétention, soit dans un centre pour migrants quelque part en Afrique, en Europe ou en Amérique;
      7°- diplômé(e) ou non diplômé(e) (avec ou sans expérience professionnelle) parti(e) risquer sa vie et perdu tout ce que possédait ses parents dans certains cas, pour se retrouver renvoyé sans rien en Guinée;
      8°- diplômé(e) (avec ou sans expérience professionnelle) ayant réussi tout le « parcours du combattant » de la migration vers l’occident, qui se retrouve à devoir exercer des activités pour le moins « imprévues », pour survivre et ce, pour des tas de raisons;
      9°- diplômé(e) ou bien qualifié (avec expérience professionnelle significative) qui vit, travaille ou chôme en occident ou dans d’autres pays africains, en rêvant d’un improbable retour dans sa chère Guinée où la gouvernance d’AC a globalement plutôt aggravé la situation notre jeunesse depuis 2011.

      Vous n’êtes nullement obligé d’admettre que notre pays commun à tous, la Guinée, puisse être dirigé par un CDD (ou tout autre Peul, Won kha nondi fala), c’est votre vision du pays qui vaut ce qu’elle vaut en termes d’efficacité à le faire progresser. Mais je suis suffisamment concerné par le sujet qu’aborde Eh Mamoudou Soumah, pour ne pas tenter (fraternellement) de vous aider à vous détromper sur ce qu’il dit sagement, du reste. Car de Casablanca à Accra, de Paris à Amsterdam, de Conakry à Bamako ou Dakar,…, cette jeunesse quasi désespérée et issue de toutes les ethnies guinéennes, se voit de plus en plus.
      Wallâhi, Kountigui nan nondi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info