Accueil » Société » Soulay Thiâ’nguel traine l’Etat guinéen devant la cour de justice de la CEDEAO

Soulay Thiâ’nguel traine l’Etat guinéen devant la cour de justice de la CEDEAO

L’ancien chargé de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a décidé de saisir la cour de justice de la CEDEAO contre l’Etat guinéen. Ce, après sa condamnation à perpétuité dans l’affaire Mohamed Koula Diallo, journaliste tué par balle le 5 février 2016 au siège de l’UFDG.

Depuis la France où il vit en exil, Souleymane Thiâ’nguel Bah continue de nier les faits à lui reprochés. ‘’J’ai subi une injustice dans ce dossier. A aucun moment dans cette affaire là, je n’ai été convoqué par qui ce soit pour être entendu. On m’a expressément et volontairement mis à l’écart, parce qu’on avait certainement des intentions inavouées, des objectifs visés’’, indique-t-il dans les Grandes gueules.

Il déclare ne pas pourvoir interjeter appel auprès des juridictions guinéennes. C’est pourquoi, dit-il, ‘’j’ai décidé de faire face à celle de la CEDEAO’’. Conseiller en communication du président de l’UFDG, Soulay Thiâ’nguel affirme que sa condamnation lui a fait perdre plusieurs contrats de travail avec des organisations internationales.

Il demande réparation et réclame à l’Etat guinéen 504 000 euros au titre de préjudice économique subi et 200.000.000 de francs CFA au titre de préjudice moral. ‘’Quand j’étais à Conakry, je travaillais pour des organisations, comme les Nations Unies, la Banque mondiale, le PNUD, etc. Du jour au lendemain, j’ai dû arrêter mon travail et tout ce que je faisais. Je suis resté pendant trois années sans travailler’’, a t-il tenu à préciser.

Déterminé à laver son honneur, Thiâ’nguel déclare qu’il est ‘’hors de question de laisser l’Etat guinéen faire de moi ce qu’il veut (…). On n’est pas obligé de subir l’injustice et se taire là-dessus. A partir du moment où on estime qu’on a subi une injustice, il  y a des instances sous-régionales auxquelles on peut faire appel pour être rétabli dans nos droits’’, rajoute l’ancien chargé de communication de l’UFDG.

Abdoulaye Bella DIALLO,pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Tu la ferme ta grande sales gueules. Porté plainte contre la Guinée au niveau de cdao, quel imbéciles ce djihadiste . Pourquoi pas la CPI ou la cour européenne, ou bien même dans ton C…
    Tous ces djihadistes de l’ufdg doivent être neutraliser jusqu’ils chient dans leurs frocs.
    Vive le 3eme jusqu’au n ème mandat.
    On a rien à cirer des avis des terroristes ufdgiens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info