Accueil » Politique » Le FNDC se lance dans la traque de ‘’biens mal acquis des complices du coup d’Etat constitutionnel en cours’’

Le FNDC se lance dans la traque de ‘’biens mal acquis des complices du coup d’Etat constitutionnel en cours’’

Le Front national pour la défense de la constitution, malgré les sévères mises en garde la majorité présidentielle, ne courbe pas l’échine. Il estime que les tenants du pouvoir ont créé un débat sur la nécessité de doter la Guinée d’une nouvelle constitution.

L’objectif de cette initiative, selon le FNDC, est d’empêcher l’alternance démocratique pour maintenir au pouvoir le Président actuel au-delà de son second et dernier mandat. Le Front annonce qu’il va continuer la publication des photos des ‘’ennemis de la Guinée pour que les responsabilités des uns et des autres soient situées en temps opportun’’.

Il promet de redoubler de vigilance afin qu’aucun ‘’complice du coup d’Etat constitutionnel en cours, quels que soient son origine, son statut et son rang, n’échappe à la documentation de ses actes et propos susceptibles d’engager de potentielles poursuites judiciaires’’.

Dans une déclaration dont VisionGuinee s’est procuré d’une copie, le FNDC invite tous les guinéens issus de ses démembrements, notamment au Sénégal, en France, en Belgique, aux Etats-Unis, au Canada, mais aussi en Guinée, à ‘’entamer, sans délai, la recherche et la communication d’informations sur les biens mal acquis appartenant à toute personne se rendant complice de la forfaiture en cours’’.

‘’Une base de données, créée à cet effet, viendra alimenter les éléments de preuves nécessaires à l’enclenchement des poursuites susmentionnées, en écho aux dispositions de la constitution qui qualifient les crimes économiques d’imprescriptibles’’, indique-t-on dans ladite déclaration.

Le FNDC dit prendre acte de l’intérêt manifesté par ‘’certaines institutions, à l’instar des Nations Unies et de la Cour pénale internationale (CPI) quant à leur suivi particulièrement attentif de l’évolution de la situation en Guinée’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Cellou et sidya sont cuit par rapport aux biens existant à l’extérieur.

  2. Je suis Ismael Hann, n’oubliez pas de mentionner mon nom dans votre « liste CPI », je possède aussi une maison à Coyah 36, un téléphone Samsung Duos, et un chien….YANDI.

  3. kassory voleur fofana possède des biens immobiliers aux usa avec l’argent volé au peuple de Guinée.

  4. Il faut avoir carrément l’esprit pathologiquement désorienté comme ce machin dénommé fndc qui a en son sein un certain celloul dalein diallo « pilleur impitoyable » et un certain sydia touré « truand décomplexé » pour oser se lancer dans la traque des biens mal acquis.Car ses piliers,son essence et ses idées sont tous de nature « biens mal acquis ».
    Par conséquent, cette occasion devrait être saisie par la gouvernance actuelle pour tirer au clair les origines des fortunes de celloul pilleur diallo et sydia truand touré.
    Personne ne pourra crier à la chasse aux sorcières ,vu que l’idée elle même a été initiée par les incriminés eux-mêmes.
    Hihi la malédiction des biens mal acquis, quand tu nous colle à la peau mdr!

  5. Tout l’opposition a exigé et obtenu que le fichier électoral soit audité avec les résultats peu flatteurs pour le pays, que l’on connaît, le FNDC devrait également saisir cette bonne occasion pour réclamer un audit financier du fonctionnement de Sékhoutouréyah et de la gestion des projets d’investissement engagés par le pouvoir RPGiste depuis 2011. Car un budget de 150.000 euros/jour, ça parle tout seul au regard de la misère ambiante du pays, surtout si on le compare à celui de l’Elysée, en France par exemple, qui tourne autour 280.000 euros/jour…

    Cela éclairerait ainsi les Guinéens entre autres, sur l’utilisation des 700 millions USD de Rio Tinto, les 150 millions USD empruntés à l’Etat Congolais, les 160 millions USD du projet ASPERBRAS-EDG, les 20 millions d’euros saisis à l’aéroport de Dakar, les sommes faramineuses accordées au pays sous forme de dons ou d’endettement public au titre de l’aide au développement ou pour financer jusqu’à nos élections truquées.
    – Un audit portant tout spécifiquement sur la gestion opaque qui est faite des marchés de l’extraction effrénée des mines d’or, de diamant et de bauxite notamment relèverait d’une véritable cause nationale.
    – Un autre visant à montrer aux Guinéens ce qu’il en est réellement des 3 milliards USD qu’AC et sa bande de pilleurs mafieux prétendent avoir consacré depuis 2011 à résoudre notre déficit énergétique, certes chronique, serait d’autant plus judicieux qu’il fournirait les preuves ultimes, s’il en fallait encore, du mépris des principaux tenants de ce régime pour notre nation et son avenir; qui passe avant tout par sa jeunesse actuelle et future.

    Bref, la gouvernance du pays, notamment depuis mai 2018, est si catastrophique et émaillée de scandales en tout genre, que les velléités de pouvoir à vie d’AC ne peut guère surprendre. Il s’agit davantage d’une posture politique de « survie » d’un vieil apprenti-dictateur aux mains souillées du sang de centaines de Guinéens innocents entouré d’une bande de pilleurs et/ou de criminels que la perspective d’avoir à rendre compte de leurs forfaitures infamantes n’enchantent pas évidemment; si l’alternance démocratique et crédible tant espérée venait enfin à se produire dans ce sacré pays, en 2020.

    Les Guinéens avisés la tiennent donc leur énième chance de prendre en main leur destin commun, après les opportunités ratées successivement en 1958, 2006, 2007, 2009, et 2010 notamment. Avec le FNDC, nul ne pouvait pas rêver d’une meilleure plateforme, consensuelle; d’où ils peuvent à l’image des peuples burkinabé ou algériens entre autres, impulser une dynamique unitaire qui pourrait enfin mettre la Guinée sur la bonne voie de son évolution sociopolitique, économique et culturel.

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info