Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Un ancien militaire prend la tête du parti RFD

Un ancien militaire prend la tête du parti RFD

Le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) a un nouveau président. Son nom, Misbaou Sow, ancien officier des forces armées guinéennes. Ce diplômé en sciences politiques et relations internationales de l’université de Michigan assure que sa formation politique s’inscrit dans une démarche de rassembler les guinéens.

Cet ancien parachutiste, après plusieurs années aux Etats-Unis, déclare que son parti n’appartient ni à la mouvance présidentielle ni à l’opposition. Misbaou Sow et sa formation politique se donnent pour objectif premier de mettre un terme aux les vieilles habitudes des acteurs politiques.

“La vocation du RFD est de refonder notre République, notre démocratie et notre nation autour des valeurs cordiales que la Guinée s’est dotées depuis son accession à la souveraineté nationale’’, a-t-il déclaré en marge d’une conférence qu’il a animée ce mercredi 12 juin à la maison de la presse.

‘’Notre combat s’inscrit dans la perspective du nettoyage des vieilles habitudes politiques dans notre pays, caractérisées par le monopole des champs d’actions politiques détenus par le pouvoir en place et une partie de l’opposition institutionnelle l’opposition à travers l’ethno-stratégie, la gabegie, la corruption, l’impunité, l’injustice récurrente’’, a-t-il assuré.

Considéré comme l’un des cerveaux des mutineries du 2 et 3 févier 1996, M. Sow se défend en affirmant qu’il s’agissait d’un ‘’mouvement d’ensemble de l’armée’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. ‘’Notre combat s’inscrit dans la perspective du nettoyage des vieilles habitudes politiques dans notre pays, caractérisées par le monopole des champs d’actions politiques détenus par le pouvoir en place et une partie de l’opposition institutionnelle l’opposition à travers l’ethno-stratégie, la gabegie, la corruption, l’impunité, l’injustice récurrente’’. (Dixit Misbaou Sow)

    Même en ajoutant le « jeunisme » aux cinq tares du paysage sociopolitique guinéen que le nouveau leader du RFD nous cite à juste titre, on ne peut malheureusement que se contenter de souhaiter une « bonne arrivée » à Misbaou Sow, en attendant d’y voir plus clair dans son projet de « nettoyage politique ».

    Pourvu que comme beaucoup d’autres avant eux, le RFD et son nouveau leader ne commettent pas les mêmes erreurs d’appréciation et de positionnement politiques. Was-Salam !

  2. Je suis prêt à vous accompagner mon contact est 622447589

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info