Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Lancement des travaux de construction d’une zone de transit et de tri de déchets à Kakimbo

Lancement des travaux de construction d’une zone de transit et de tri de déchets à Kakimbo

Avec l’appui de l’Union européenne, l’Agence nationale de l’assainissement et salubrité publique (ASASP), sous l’égide du ministère de l’assainissement et de l’hydraulique, avec  le projet SANITA-Villes propres, a  procédé, ce mercredi 12 juin, au lancement des travaux de construction d’une zone de transit, de tri, de recyclage et de valorisation des déchets à Kakimbo, dans la commune de Ratoma.

La construction de ce point moderne de transit, de tri, de recyclage de déchets solides à Kakimbo s’inscrit dans le cadre de la stratégie de professionnalisation de la gestion des déchets solides de la capitale. Il permettra aux PME d’améliorer quantitativement et qualitativement les services d’assainissement fournis aux populations de la zone de Conakry avec une production de plus de 1.300 tonnes de  déchets par jour.

‘’Avec l’Union européenne, nous avons travaillé pour mettre en place un schéma de professionnalisation de la gestion des déchets solide. Le lancement  de cette zone de transit moderne va être un point de stockage, de tri et de valorisation des déchets. Il va être le lien entre l’opérateur, les PME et les ménages’’,  indique Sory Camara, directeur général de l’ANASP.

‘’On va aménager un centre moderne d’enfouissement à Coyah de 100 hectares  dont 50 hectares seront aménagés dans un premier temps pour recevoir les déchets de Conakry, de Coyah et de Dubreka’’, ajoute-t-il.

L’Union européenne(UE), dans le cadre de la coopération bilatérale la Guinée,  appuie le gouvernement guinéen dans la  gestion des déchets solides au niveau de la capitale. Une gestion plus ou moins complexe en raison du flux démographique et la production des déchets assez élevée.

‘’Le site de Kakimbo qui sera l’une des premières infrastructures aménager par l’UE pour faciliter de façon sécurisée la gestion des déchets. Les déchets collectés auprès des ménages sont triés et valorisés pour en produire ultérieurement de l’énergie,  du gaz afin de sortir de l’utilisation du charbon qui a des impacts sur la déforestation’’, assure Alexandre Seresses,  responsable assainissement au sein de la délégation de l’Union européenne.

Ce projet qui sera mise en œuvre par Sanita Villes propres- Enabel vise à professionnaliser la filière de la gestion des déchets solides afin de mettre un système de gestion performante et durable à Conakry.

‘’Il y aura trois bacs à ordures de 20 mètres cubes. Si on les déplace 10 fois par jour , cela fera 600 mètres cubes de déchets alors qu’actuellement, c’est à peine 20 mètres cubes. Des études d’impact sont prévues pour la rivière à côté. Les déchets seront mis dans des conteneurs qui seront bâchés lors des épisodes pluvieuses’’, explique Pierric Raulin, expert en gestion des déchets à l’Agence belge de développement (Enabel).

Les responsables de PME se réjouissent de  la mise en place de ce point de transit et de tri de déchets qui leur facilitera l’exercice de leur mission sur le terrain. La maire de la commune de Ratoma a quant lui promis son appui pour la réussite de ce projet.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info