Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Économie » Un élève fabrique un générateur qui fournit du courant à l’aide du citron, de l’acajou et du sel

Un élève fabrique un générateur qui fournit du courant à l’aide du citron, de l’acajou et du sel

Mamady Kouyaté est élève de la 6e année à l’école primaire de Heremakono, dans la préfecture de Faranah. Ce génie guinéen, à l’occasion de la 4e édition de la Semaine nationale de l’entrepreneuriat numérique, a présenté son générateur électrique fabriqué à base de matériels usés qu’il a collectés et qui fonctionne à l’aide d’un liquide extrait du citron, de la pomme d’acajou mélangés à du sel.

Fils de Sory Kouyaté et Saran Kourouma, Mamady Kouyaté a fréquenté une école coranique à Dinguiraye avant de débarquer à Kankanoù il s’est fait inscrire en classe de 3e année dans une école primaire.

Jeune débrouillard, il a conçu à base de matériels qu’il collectait ici et là, un petit monteur qui fournit de l’énergie. Au micro de VisionGuinee, il explique d’où l’idée lui est venue. ‘’C’est un moteur alimenté avec un mixage du jus de pomme d’acajou et de citron, mélangés avec du sel. On devait faire des cours de révision nocturne avec notre instituteur à l’école pour les examens d’entrée en 7e année. Mais très souvent, il n’y avait pas d’électricité. Je suis allé proposer au directeur de l’école de me permettre d’éclairer notre salle de classe’’, introduit le jeune Kouyaté.

‘’Ce n’était pas facile. J’ai conçu mon moteur sur la base de matériels que j’ai collectés. Il dispose d’un carburateur de moto, un petit ventilateur pour permettre ventiler la bobine. Pour la carapace, j’ai utilisé l’étui d’une boite mathématique et une boite de jus’’, détaille-t-il.

‘’Le moteur est muni d’une prise, d’un interrupteur qui joue le rôle de stabilisateur également. Il y a u câble directement branché au moteur qui est relié à une ampoule. Pour allumer le moteur, il faut mettre une petite dose du jus de citron, de pomme d’acajou et du sel. Ensuite, maintenir le bouton d’allumage pour démarrer. Il y a une manivelle sur le carburateur de moto qu’il faut tourner  pour lancer le courant’’, dit-il, fier de sa trouvaille.

Mamady Kouyaté appelle l’Etat à l’accompagner afin qu’il poursuive ses études. ‘’Je suis convaincu qu’à partir de rien, on peut beaucoup faire dans notre pays. Pour y parvenir, je demande le soutien de l’Etat, parce que mes parent n’ont pas les moyens’’, lance-t-il à l’endroit des autorités.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info