Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » L’UFR plus que jamais déterminé à barrer la route à Alpha Condé

L’UFR plus que jamais déterminé à barrer la route à Alpha Condé

Ils étaient plusieurs centaines de militants et sympathisants de l’Union des forces républicaines (UFR) à prendre d’assaut le siège du parti à Matama, ce samedi 15 juin. Des turbans rouges sur la tête, ils étaient armés de pancartes pour manifester leur opposition au projet de nouvelle constitution pouvant permettre à Alpha Condé de s’octroyer un 3e mandat en 2020. 

L’UFR comme beaucoup d’autres formations politique de l’opposition est membre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). ‘’Actuellement, c’est le parti qui occupe le premier rang dans cette dynamique’’, assure Ibrahim Deen Camara, assistant du maire de Matam.

‘’Nous sommes dans cette lancée et nous voulons montrer à l’opinion nationale et internationale que l’UFR n’acceptera aucun changement constitutionnel’’, insiste-t-il.

‘’Amoulanfé, c’est le slogan de tout patriote guinéen’’, estime pour sa part Fodé Mara, un autre militant de Sidya Touré. ‘’On doit s’opposer carrément à ce projet de nouvelle constitution que nous qualifions de mauvais pour le peuple de Guinée’’, rajoute-t-il.

‘’Les turbans rouges sur nos têtes, c’est le signe de la contestation contre ce projet. S’ils veulent, qu’ils amènent des militaires, on ne se laissera pas faire. Et nous n’allons pas accepter qu’Alpha Condé continue de diriger ce pays ’’, renchérit Mohamed Bangoura.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. ‘’Actuellement, c’est le parti qui occupe le premier rang dans cette dynamique’’, assure Ibrahim Deen Camara, assistant du maire de Matam.

    Il n’y a rien à ajouter à cette excellente et judicieuse initiative de la direction nationale de l’UFR de profiter de cette réunion hebdomadaire extraordinaire pour essayer de mettre fin aux dissensions internes que le cas du transfuge Aribot commençait à générer, mais également renforcer par voie de conséquence la détermination du FNDC à ne pas laisser AC transformer définitivement le pays en une dictature monarchique.

    Le propos malencontreux de cet assistant du maire de Matam sera à mettre au compte des débordements de langage ou du zèle que certains ne peuvent jamais éviter.

    On ne peut que souhaiter à l’UFR, ainsi qu’à toutes les formations politiques et organisations de la société civile guinéenne membres du FNDC, de réussir chacune à maintenir voire consolider sa propre cohésion interne pour pouvoir avec les autres, préserver notre constitution nationale et les précieux acquis démocratiques qui en découlent, des velléités machiavéliques d’AC et des pilleurs mafieux de son clan ! Was-Salam !

  2. des illusionnistes , vous perdez votre temps , cette constitution sera votée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info