Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Alpha Condé, de président de la FEANF à président de la Fédération africaine des ‘’autocrates et dictateurs’’

Alpha Condé, de président de la FEANF à président de la Fédération africaine des ‘’autocrates et dictateurs’’

Le président de l’Union des forces démocratiques (UFD) assure que le maintien d’Alpha Condé au pouvoir, au terme de son dernier mandat, va causer l’effondrement de la Guinée. Baadiko Bah traite le pensionnaire de Sékhoutouréyah de patron des présidents africains dictateurs.

Cet ancien allié d’Alpha Condé dit à qui veut l’entendre que le président de la République a échoué dans la gestion de notre pays depuis son arrivée au pouvoir.

‘’Il est satisfait, il ne trouve aucun problème dans ce pays. Pour lui, tout va très bien. Son premier gouvernement était un gouvernement de remerciements, un gouvernement pléthorique. Dès le départ, il a échoué. C’est mal parti depuis ce premier gouvernement’’, estime Baadiko Bah.

Le président de l’UFD affirme que le maintien d’Alpha Condé, avec le projet de la nouvelle constitution qu’il qualifie d’illégal, risque de plonger la Guinée dans le chaos.

‘’Vouloir changer la constitution de 2010 ainsi que les dispositions permettant au président de la République, qui a déjà deux mandats, de se présenter encore, c’est totalement illégal et anticonstitutionnel’’, estime M. Bah

‘’Un jour de plus que le président Alpha Condé va passer au pouvoir est un jour de trop. Ce ne sera que l’effondrement total du pays. Il n’a résolu aucun problème dans ce pays. Nous sommes aujourd’hui moins qu’une République bananière gouvernée par une kleptocratie. Si ça doit continuer un seul jour de plus, c’est la Guinée qui sera enterrée. On est à la tête des pays antidémocratiques où il y a des autocrates, corrompus et tueurs qui refusent l’alternance’’, ajoute dans les Grandes gueules, émission phare de la radio Espace FM.

Il traite Alpha Condé, ancien président de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF), d’être aujourd’hui le patron des présidents dictateurs de notre continent.

‘’Idriss Deby Itno est un sanguinaire. C’étaient les compagnons du président à l’époque de Blaise Compaoré à Ouagadougou. Au Bénin, ils sont satisfaits d’avoir une élection avec zéro député de l’opposition à l’assemblée nationale. Et c’est Conakry qui est leur conseil, l’espace de plaque tournante, le carrefour de ces autocrates et dictateurs qui refusent l’alternance’’,  assure Baadiko Bah.

‘’C’est ici qu’ils trouvent conseils, assistances et encouragements. Alpha Condé est aujourd’hui le conseiller de la dynastie Eyadema au Togo. Ce n’est pas imaginable qu’un ancien président de la FEANF devienne le président de la Fédération africaine des autocrates et dictateurs. C’est une honte’’, conclut-il.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info