Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Annonces » Senditoo, une entreprise fondée par un guinéen à la conquête du marché des rémittences

Senditoo, une entreprise fondée par un guinéen à la conquête du marché des rémittences

Le flux financier de la diaspora vers les pays d’origines s’estime en centaines de millions de dollars chaque année. $529 milliards, c’est le montant des transferts effectués en 2018, selon des enquêtes de la Banque mondiale.

Ce marché en forte croissance est bien celui que compte conquérir Senditoo, cette jeune pousse en Fintech basée à Londres et qui a été fondée par le guinéen Ibrahima Soumano et son ami zimbabwéen Takwana Tyaranini.

Depuis 2016, Senditoo permet essentiellement à la diaspora Africaine de recharger le crédit mobile d’un proche partout dans le monde à partir de son site web wwww.senditoo.com ou ses applications mobile Android et iOS.

L’aventure a débuté quand Ibrahima Soumano eut l’idée de faire bénéficier les millions d’africains comme lui vivant loin de leurs proches, l’expérience personnelle qu’il a vécue lors d’un voyage dans son village : celle d’offrir un petit cadeau à un proche.

Senditoo part donc du simple principe d’offrir un petit cadeau qui sera très apprécié et utile. Imaginez une mère qui reçoit un SMS lui notifiant qu’elle vient de recevoir $5 ou $10 de crédit de sa fille ou son fils vivant à l’étranger, sans qu’elle n’ait à se déplacer – c’est cela l’effet magique de Senditoo.

Évoluant sur un marché de plus 4,5 milliards de téléphones prépayés, Senditoo n’a pas eu du mal à convaincre des investisseurs à prendre un pari sur elle. Après son lancement en mars 2016, c’est d’abord Thibault Launay et Romain Girbal, deux Business Angels Français évoluant dans divers secteurs dont les mines en Guinée avec AMR (Alliance Minière Responsable) qui entrent dans le capital de Senditoo en juillet 2016.

Quelques mois plus tard, précisément en décembre 2016, la start-up réussit un tour de table de £250,000 bien au-delà de l’objectif initial de £100,000. Cette fois ce sont plusieurs banquiers dont Jan Petzel, ancien Directeur Général chez Goldman Sachs et PDG du fonds d’investissement Eldon Capital qui font leurs entrées.

Selon Ibrahima Soumano, la start-up a levé près d’$1 million en un petit temps d’existence et cela peut se justifier par la croissance que connait la boite mais aussi le fort potentiel que représente le marché qu’il ambitionne de conquérir.

Ibrahima Soumano nous a révélé qu’avec le succès qu’a connu le transfert de recharges téléphoniques, l’ambition est d’étendre les services offerts au transfert d’argent par mobile, notamment le mobile money qui est aujourd’hui encré dans les habitudes de consommation en Afrique, mais également des produits financiers pour la diaspora tels que l’épargne, les micro crédits et l’investissement.  Une annonce suivra très prochainement pour le lancement de ces nouveaux services.

Pour nos compatriotes guinéens de la diaspora qui souhaitent recharger le crédit téléphonique d’un proche partout en Guinée et vers n’importe quel opérateur, allez sur www.senditoo.com ou téléchargez l’application Senditoo sur Google Playstore ou App store. Bénéficiez d’une réduction de €1 ou $1 lors de votre première recharge en insérant le code «MEDIAGN».

Pour plus d’informations :

Visitez le site web : www.senditoo.com

Email : info@senditoo.com

Facebook.com/senditoo
Twitter : @senditoo_mobile

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info