Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » L’occupation anarchique des bordures de mer inquiète le Kountigui de la Basse Côte

L’occupation anarchique des bordures de mer inquiète le Kountigui de la Basse Côte

Le Kountigui de la Basse Guinée se dit préoccupé par l’occupation anarchique des bordures de mer. Elhadj Mamoudou Soumah assure que cette pratique qui devient courante dans la capitale comporte plusieurs facteurs de risques.

Des bâtiments à étage poussent comme des champignons en bordures de mer un peu partout à Conakry. Ce qui ne laisse pas indifférent le Kountigui de la Basse Guinée.

‘’C’est une préoccupation majeure. Beaucoup sont conscients de ce fléau. La nature est difficile à maitriser. Elle évolue de façon cyclique, indépendamment de la volonté et de la possibilité des hommes’’, indique Elhadj Mamoudou Soumah au micro de VisionGuinee.

‘‘A Conakry, nous vivons aujourd’hui la construction anarchique de bâtiments en bordures de mer. Nous savons tous l’eau n’abandonne jamais sa propriété. Un jour viendra, l’eau va envahir ces terres’’, ajoute-t-il.

Cette autorité morale de la région côtière estime que l’occupation des bordures de mer n’est pas sans conséquence.

‘’Notre pays a plus de 1 400 cours d’eau et la plupart d’entre eux ont leurs embouchures en Basse Guinée. Si nous continuons à détruire notre environnement, les rivières vont tarir et la pêche ne sera plus abondante’’, alerte-t-il.

Le Kountigui de la Basse Guinée exhorte le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de préserver notre l’environnement.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info 

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Le Médecin après la mort.

    Il faut absolument interdire toutes constructions en bordure de la Mer et exproprier les occupants actuels et PUNIRS SÉVÈREMENT LES FONCTIONNAIRES FAUTIFS.sinon,c’est peine perdue comme un Coup d’épée dans l’Océan Atlantique.Ceci,est valable pour nos rivières et les lacs en Guinée.

    Même ALPHA CONDÉ ET LEUR CLAN DES BANDITS À COL BLANCS ne respectent pas les lois avec impunité dans ce pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info