Accueil » Politique » Un député de l’UFR à propos du président de la CENI : ‘’il veut bruler le pays’’

Un député de l’UFR à propos du président de la CENI : ‘’il veut bruler le pays’’

Le secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR) accuse le pouvoir d’Alpha Condé de manœuvrer avec le président de la Commission électorale nationale indépendante(CENI) pour octroyer une majorité importante au parti présidentiel lors des prochaines législatives.

Saikou Yaya Barry assure que le régime en place a l’intention de truquer les prochaines élections législatives avec la bénédiction du président de la CENI.

‘’Il veut truquer les élections législatives pour obtenir la majorité à l’assemblée nationale, afin de faire passer son projet machiavélique. Donc ça revient à la même chose, préparez-vous’’, indique-t-il aux partisans de Sidya Touré.

L’honorable Barry remet en cause la crédibilité du président de l’organe en charge des élections dans notre pays. ‘’On avait cru que c’est une institution normale, mais son président ne consulte même pas ses commissaires. Il agit au nom de la CENI et veut bruler le pays’’, assure le parlementaire.

‘’On croyait qu’il était un avocat de qualité. Quand tu aimes ton pays, tu mets ce que tu as appris à son service pour éviter qu’il ait des problèmes. Dans ce pays, on ne peut compter sur personne. Si les gens ne peuvent pas tenir compte de leur dignité, mais on est mal barrés’’, ajoute-t-il.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Cela me peine évidemment quelque part d’avoir à écrire « honorable » à propos de Saïkou Yaya Barry. Mais il faut savoir reconnaître et louer les mérites y compris de ses « sanakou ». (lol)

    Le député et secrétaire exécutif de l’UFR me semble particulièrement bien inspiré de vouloir ainsi « pousser encore plus loin le bouchon » sur la ligne de vigilance vis à vis de la CENI de « Me Kébé 2 », que son parti suit fort judicieusement depuis quelques mois.

    A la difference des responsables ou communicants de l’UFDG et du PEDN – qui donnent plutôt l’impression de consentir aux coups fourrés dont l’homme de main d’AC est en train de ruiner les derniers espoirs de voir enfin se dérouler ENCORE un processus électoral crédible en Guinée – c’est à la position plus responsable du parti de SIDYA sur cette problématique question que les Guinéens avisés devront rendre toute la grâce qu’elle mérite. Il suffit pour cela de se rappeler que l’UFDG qui compte 4 compte sur les 7 commissaires de l’opposition, est notamment représenté à la CENI par le député Bano Sow qui passait pourtant pour l’un des plus proches ou fiables vice-présidents du parti de CDD (…)

    Allez donc comprendre ce qui se trame réellement dans les coulisses de cette institution, dont tout donne à croire qu’elle est plutôt gérée, comme toutes les autres, à partir de Sékhoutouréyah.

    C’est pour cela que l’on ne peut que renvoyer aux vertus de ce proverbe russe: « Le voleur ne vole pas toujours, mais il faut toujours se garder de lui. »

    Was-Salam !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info