Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Libre opinion » L’épilogue d’un inutile bras de fer entre Dalein et Bah Oury (opinion)

L’épilogue d’un inutile bras de fer entre Dalein et Bah Oury (opinion)

Tout ça pour ça ? Dès le début de ce feuilleton, nous avions dit que le choix de recourir à la justice par Bah Oury pour espérer ‘’régler’’ ses différends avec ’’son parti’’, sa famille politique, relevait de maladresse ou de mauvaise intention à double tranchant.

Dans un parti politique en effet, il n’y a pas meilleurs magistrats, meilleurs juges que les militants.

M. Bah Oury dans sa lutte, dans son combat pour reprendre sa place perdue suite à son exclusion par ses paires du bureau exécutif de l’UFDG, devrait plutôt, miser, compter, recourir aux militants de son Parti pour exiger son rétablissement dans ses droits en tant que 1er vice-président.

Malheureusement, dopé par M. Alpha Condé, maladroit dans ses démarches, animé de mauvaise foi dans ses attitudes et très certainement, de mauvaise intention dans ses objectifs, préféra opter pour l’affrontement par voie judiciaire pour attaquer la décision de ses collègues.

En procédant ainsi, il oubliait complètement l’adage qui dit que « le linge sale se lave en famille ». Il mettait sur son dos très peu large, à la fois les instances de son parti, ses collègues responsables et pire, la majorité des militants qui composent ‘’son parti’’.

Résultat ou conséquence de cette maladresse, ce stoïcisme, cette rigidité qui semblent innées chez lui; après plusieurs rebondissements, ‘’il obtient gain de cause’’, la justice annule sa mise à l’écart, son exclusion de ‘’son parti’’ et le rétabli dans ‘’ses droits’’.

Mais patatras, ni ses collègues, ni l’écrasante majorité de militants de ‘’son parti’’, ne souhaite le sentir pour le voir revenir à la maison qu’il a failli incendier à cause de ses errements et de son obstination à vouloir en découdre.

Qu’il choisisse aujourd’hui, après toutes ces batailles contre-productives et inutiles, de jeter l’éponge, de ranger les crampons, de rendre le tablier et tourner finalement, la page de l’UFDG; on ne peut que se demander, s’interroger sur le pourquoi de tout ça, si ça devrait être que pour ça ?

Sow Boubacar

Fribourg (CH)

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info