Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » L’AFD prévoit de débloquer une enveloppe de 1,65 million d’euros en faveur de la Guinée

L’AFD prévoit de débloquer une enveloppe de 1,65 million d’euros en faveur de la Guinée

L’Agence française pour le développement (AFD) a tenu une conférence de presse, ce vendredi 9 aout à Conakry, pour présenter son programme Adapt’Action. Financé depuis 2017 pour une durée de quatre ans, initiative a pour but d’accompagner les pays les plus vulnérables, dont la Guinée, dans la mise en œuvre de leur contribution déterminée au niveau national (CDN) et la réalisation de leurs objectifs climatiques.

La Guinée est l’un des premiers pays a bénéficiaires du programme Adapt’Action, dont la maitrise d’ouvrage est assurée par l’AFD et Expertise France, pour accélérer la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat de la convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique.

‘’Adapt’Action s’aligne sur les besoins de la Guinée en venant compléter les appuis de l’AFD et des autres partenaires techniques et financiers déjà existants dans le pays’’, indique Safia Ibrahim-Otokoré, directrice adjointe de l’AFD Guinée-Sierra Leone.

Elle ajoute que la France souhaite accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris, dans son territoire, au sein de l’Union européenne, mais aussi et surtout sur le plan international.

‘’L’Accord de Paris est un élément structurant d’un contexte renouvelé pour l’action climatique des financeurs du développement. Au-delà de la reconnaissance collective de ses objectifs et de la nécessité associée d’un changement de paradigmes du développement, il emporte une appropriation de la part des pays avec les contributions déterminées au niveau national publiées dès 2016’’, souligne Mme Otokoré.

Le coordinateur d’Adapt’Action affirme qu’il s’agit d’une enveloppe de 30 millions d’euros pour quinze pays, qui font partie des plus vulnérables au changement climatique. Le programme comprend trois axes d’intervention.

‘’Le premier axe, c’est le renforcement de la capacité pour la gouvernance climat efficiente. Le deuxième, c’est l’appui à la déclinaison des Contributions déterminées au niveau national (CDN) en politiques publiques sectorielles et plans d’actions dans le domaine de l’adaptation. Le troisième axe concerne l’appui au développement de programmes climat structurants, pouvant être financés par l’AFD et d’autres bailleurs de fonds ’’, assure Abdoul Gafarou Tchalaou.

En Guinée, selon lui, ‘’le cout total avoisine 1.650.000 d’euros qui sont repartis en 3 composantes à savoir 150.000 euros pour l’axe 1; 500.000 euros pour l’axe 2 et 1 million d’euros pour l’axe 3. L’ultime objectif de cette facilité, c’est de permettra à chaque pays d’avoir au moins un, deux voire trois projets. Pour le moment en Guinée, deux projets sont en cours, dont la restauration du paysage forestier et la préparation du programme de modernisation des infrastructures’’.

Le programme Adapt’Action s’inscrit dans une démarche multi-acteurs pour renforcer la coordination intersectorielle qui favorisera la mise en commun des connaissances, informations et moyens pouvant permettre d’agir et de répondre avec efficacité à la complexité des enjeux de l’adaption au changement climatique.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info