Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » Les raisons de la visite du président burkinabé en Guinée

Les raisons de la visite du président burkinabé en Guinée

Le président du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré, est en visite à Conakry. Il a été accueilli jeudi au bas de la passerelle sur le tarmac de l’aéroport international de Conakry par son homologue guinéen Alpha Condé.

Le dirigeant du pays des hommes intègres affirme qu’il est à sa toute première fois visite d’Etat sur le territoire guinéen.

‘’Le président Alpha Condé est non seulement un ami, mais aussi un grand frère. Il a assuré des charges importantes au niveau de l’Union africaine. On a toujours promis d’organiser cette visite d’Etat. Je pense qu’il est temps de l’exécuter’’, assure le président Kaboré.

Il déclare que les échanges avec le président Condé porteront, d’une part, sur la coopération entre la Guinée et le Burkina et, d’autre part, sur des problèmes qui concerne la sous-région et l’Afrique de façon générale.

‘’C’est aussi l’occasion pour moi en tant que président du Burkina, mais aussi du G5 Sahel, de venir discuter avec lui sur les questions de lutte contre le terrorisme qui est un fléau, qui mine dans la sous-région. Nous avons beaucoup apprécié sa contribué permanente dans cette lutte’’, indique le palais de Kosyam.

Il mettra à profit sa visite pour relancer la dynamique d’une coopération plus forte entre la Guinée et le Burkina Faso et appeler les hommes d’affaires guinéens et burkinabé à développer des activités en vue de créer un tissu économique important.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Surtout n’oublie pas de demander à A conde de déguerpir avant l expiration de son second et dernier mandat sinon les mêmes règles qui ont été appliquées chez toi au Burkina s’appliqueront en Guinée: la loi du peuple, LA RUE.

  2. Cette visite du « numéro un » burkinabè à son frère de coeur et de raison AC aurait servi à quelque chose de plus significatif si elle permettait ne serait-ce que d’éclairer les Guinéens sur les raisons qui font que Dadis Camara reste toujours séquestré à Ouagadougou, par exemple.

    On connaît tout particulièrement l’intérêt que le « Mogho-Naaba de Conakry » porte à l’intensification de la supposée coopération entre notre pays et les pays de ses parents que sont le Mali et le Burkina Faso. Mais le président Kaboré qui incarne une certaine nouvelle image positive de l’Afrique de l’Ouest, ferait mieux de ne pas donner l’impression de prendre les Guinéens pour ce qu’ils ne sont plus, tout de même !

    La transition démocratique et la bonne gouvernance qu’elle induit, qui est bonne pour le Burkina et tous les Etats voisins de l’espace CEDEAO, est encore plus indiquée pour la Guinée qu’AC a ramenée plus bas que là où SST l’avait laissée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info